Basket - NBA - L'Utah Jazz dispose de Dallas en NBA avec un bon Rudy Gobert

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Si Rudy Gobert n'a pas signé sa plus grosse prestation de la saison, l'Utah Jazz comme le Français ont assuré la victoire contre Dallas, dans ce Christmas Day de NBA (120-116). Alors que Golden State a repris la tête de la conférence Ouest à Phoenix, l'Utah Jazz est là et bien là, en embuscade (3e, 23-9). La franchise de Salt Lake City a disposé de Dallas, toujours privé de Luka Doncic, pour le Christmas Day (120-116). Une troisième victoire de suite, obtenue au forceps. lire aussi Le classement de la conférence Ouest Les Mavericks, autour de bons Kristaps Porzingis (27 points, 9 rebonds, 8/18 mais 0/5 derrière l'arc) et Jalen Brunson (27 points), avaient très bien démarré (25-34) dans la salle du Jazz, avant qu'Utah ne refasse son retard avant la pause. Et que tout soit serré jusqu'au bout de la partie.

lire aussi Les résultats et les feuilles de matches de la nuit Jalen Brunson et Frank Ntilikina n'ont pas suffi pour Dallas Rudy Gobert (10 points, 11 rebonds) a alors fait le travail et contribué à la victoire du Jazz en rentrant deux lancer-francs et en claquant un dunk. Si le pivot français n'a cependant pas eu sa production statistique habituelle (15 points et 15 rebonds de moyenne), Donovan Mitchell, Mike Conley ou Bojan Bogdanovic ont été intenables.

« Spida », le surnom de Mitchell, s'est ainsi fendu de 33 points, avec des pénétrations dans la raquette dont il a le secret, pour assurer la fin de partie d'Utah, alors que Dallas menaçait. Côté Mavs, le Français Frank Ntilikina a inscrit 17 points à 5/13, avec un panier plein de réussite en toute fin de rencontre. lire aussi Reportage à Salt Lake City dans les pas de Rudy Gobert, devenu incontournable en NBA avec le Jazz Insuffisant, l'ailier du Jazz Bogdanovic (25 unités, 4/8 à trois points) envoyant une banderille primée à deux minutes du terme pour calmer Jalen Brunson et tout le monde, juste après un flotteur bien senti du meneur Conley (22 points, 7 rebonds, 5 passes). De quoi permettre à Utah de pointer dans le trio de tête à l'Ouest, avec un collectif impressionnant.

lire aussi Le classement de la conférence Est

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles