Basket - NBA - Les Memphis Grizzlies éliminent San Antonio et défieront Golden State pour une place en play-offs de NBA

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Un peu plus solides que les San Antonio Spurs, les Memphis Grizzlies ont remporté leur play-in (100-96), mercredi soir. Ils joueront leur place en play-offs sur le parquet des Golden State Warriors. Cette fois, les Memphis Grizzlies ont réussi à remporter un match de play-in. Déjà concernés par ce format particulier de barrage lors de la saison précédente, dans la bulle d'Orlando, les joueurs du Tennessee avaient été sortis sans gloire par Portland après une fin de saison régulière poussive. Mercredi soir, chez eux, ils ont réussi à écarter les San Antonio Spurs dans ce match opposant le 9e au 10e de la conférence Ouest, démarrant en trombe avant de mieux maîtriser les dernières minutes de la rencontre (100-96), mercredi soir. Mais le travail est loin d'être terminé puisqu'il leur faudra désormais battre les Golden State Warriors, à San Francisco dans la nuit de vendredi à samedi, pour atteindre les play-offs (et affronter le Utah Jazz, numéro 1 de la saison régulière). lire aussi En NBA, que retenir de la saison régulière 2020-2021 ? Valanciunas, 23 points, 23 rebonds « Cette victoire fait du bien, mais on n'y est pas encore, a d'ailleurs rappelé Ja Morant. Il faut qu'on tourne la page. » Le jeune meneur a compilé 20 points, 6 rebonds et 6 passes décisives, mais la ligne statistique la plus marquante est à mettre à l'actif de Jonas Valanciunas qui a réalisé un match à 23 points et 23 rebonds, imposant sa présence surtout en première mi-temps.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Dillon Brooks (24 points) et le rookie Desmond Bane (3 de ses 7 points dans les 90 dernières secondes du match) ont également apporté. Ils ont surtout évité aux Grizzlies de subir une vraie désillusion après avoir parfaitement entamé le match (38-19 dans le premier quart-temps). Mais ces Spurs n'ont jamais abandonné, même si leurs deux meilleurs joueurs ont connu un jour sans avec un 5 sur 21 au tir pour DeMar DeRozan (20 points) et un 4 sur 17 pour Dejounte Murray (mais auteur d'un triple double par ailleurs avec 11 points, 13 rebonds, 10 passes décisives). Gregg Popovich manque les play-offs deux ans de suite pour la première fois de sa carrière à la tête des Spurs. « Peu importe les erreurs et les circonstances, mes joueurs se sont battus, a-t-il cependant retenu. C'est une bonne base et je suis vraiment fier de la façon dont ils se sont comportés, de leur volonté de jouer pour gagner. » 7 019 C'est le nombre de spectateurs présent dans le FedEx Forum qui, mercredi, pouvait accueillir jusqu'à 40 % de sa capacité maximale pour la première fois depuis le début de la pandémie de Covid-19.