Basket - NBA - Les Memphis Grizzlies croquent les Los Angeles Lakers avec un Ja Morant aérien

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les Memphis Grizzlies ont obtenu une neuvième victoire consécutive, record historique pour la franchise, en dominant les Los Angeles Lakers (127-119). Leur meneur Ja Morant a marqué les esprits avec quelques actions d'éclat. Entre les Memphis Grizzlies (8 victoires de suite avant dimanche) et les Los Angeles Lakers (4 succès de rang), une série en cours allait s'arrêter dimanche. C'est finalement celle de LeBron James et de ses coéquipiers qui s'est terminée, à domicile, sans qu'il y ait grand-chose à redire. Même si l'écart final (8 points, 127-119) est réduit, les Grizzlies ont été dominateurs la plupart du match. Ils ont même compté jusqu'à 29 points d'avance (104-75, 35e) et n'ont vu les Lakers revenir à moins de quinze points qu'à moins de deux minutes de la sirène finale. Ce succès permet aux Grizzlies d'établir un nouveau record de victoires consécutives (9) dans l'histoire de la (jeune) franchise, crée en 1995 (à Vancouver avant de déménager au Tennessee six ans plus tard). Même s'il n'a inscrit « que » 16 points, Ja Morant a marqué le match de son empreinte avec ses envolées. La première a eu lieu dans le premier quart-temps lorsque, après avoir perdu lui-même le ballon, il est revenu de nulle part pour contrer Avery Bradley, des deux mains contre le milieu de la planche. Puis dans le troisième, il a encore fait admirer sa détente sur à la conclusion d'un alley-oop servi par Desmond Bane (par ailleurs meilleur marqueur des Grizzlies avec 23 points). À noter que Killian Tillie n'a passé que quelques secondes sur le parquet de la Crypto.com Arena.

Les Lakers en difficulté à l'exception de LeBron James Pour les Lakers, c'est un nouveau coup d'arrêt. La franchise aux 17 titres a bien du mal à passer bien au-dessus des 50 % de victoires (21 succès-20 défaites pour l'instant) et à sortir du ventre mou de la conférence Ouest. LeBron James s'est une nouvelle fois démené avec 35 points, 9 rebonds et 7 passes décisives mais aucun autre titulaire n'a dépassé les 7 points avec des prestations au tir désastreuses pour Russell Westbrook (6 points à 2 sur 12), Bradley (7 points à 2 sur 10) et Malik Monk (7 points à 3 sur 13). « Ces tirs manqués ont affecté notre concentration en défense. À chaque fois qu'on ne marquait pas, ensuite, on ne faisait plus ce qu'on était supposés faire en défense et cela leur a permis de bâtir énorme écart », a regretté Frank Vogel, l'entraîneur des Lakers.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles