Basket - NBA - Les Memphis Grizzlies enfoncent Portland, Golden State souverain

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Guidés par Ja Morant, les Memphis Grizzlies ont battu Portland (130-128). Victoire importante pour Golden State face à Denver (118-97). Succès des LA Clippers à Houston (109-104). Morant presque parfait avec Memphis à Portland Les Memphis Grizzlies ont infligé aux Portland Trail Blazers une quatrième défaite de rang (130-128). Dans cette rencontre serrée de bout en bout (jamais plus de neuf points d'écart), Ja Morant a joué un rôle décisif avec une ligne de statistique propre. Le meneur, rookie de l'année en titre, a accumulé 33 points, 13 passes décisives, cinq rebonds et ce sans la moindre perte de balle à son débit (1 interception).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Pour Portland, Jusuf Nurkic a réalisé un solide double-double avec 26 points et 17 rebonds mais la glissade de son équipe continue. Les joueurs de l'Oregon, septième de la conférence Ouest, n'ont plus qu'une victoire et demie d'avance sur leurs adversaires du soir. Ils ont surtout manqué l'occasion de reprendre la sixième place, directement qualificative en play-offs, aux Dallas Mavericks. lire aussi Classements Golden State assure, Denver encore touché Denver est en train de vivre une période particulièrement difficile. Après la grave blessure de leur meneur star, Jamal Murray (ligament croisé d'un genou, out pour la saison), les Nuggets ont perdu Will Barton dès la première minute de jeu chez les Golden State Warriors, vendredi, touché aux ischios-jambiers. lire aussi Calendrier/Résultats Ils se sont logiquement inclinés (118-97) alors que Stephen Curry (32 points) a pu faire plaisir au public de San Francisco, de retour au Chase Center pour la première fois depuis le début de la pandémie de Covid-19. « Ce n'était pas la même atmosphère, a apprécié Curry. Il faut y aller doucement mais c'est sûr que quand la salle est pleine, ça donne une énergie unique. On se nourrit de ça sur le terrain. Ça fait une telle différence ! »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Des Los Angeles Clippers à réaction Il est donc possible de réaliser un quart-temps à onze points marqués et de gagner un match en NBA. Les Los Angeles Clippers l'ont prouvé face aux Houston Rockets s'imposant 109-104 après avoir été en grande difficulté offensive en troisième période. « On s'est accrochés, a soufflé Paul George auteur d'une performance à 33 points et 14 rebonds. Tous les matches ne seront pas parfaits et ce quart-temps l'a prouvé. On n'avait aucun rythme, on manquait nos tirs, on perdait la balle... »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Heureusement, la fin de match a été bien plus prolifique pour les joueurs de Tyronn Lue (33 points dans le dernier quart) et Houston reste bien la plus mauvaise équipe de la ligue cette saison (15 victoires, 45 défaites). Le Frenchie Nicolas Batum a joué 33 minutes pour les Clippers, marquant 5 points (1 sur 5 au tir), prenant 8 rebonds et distribuant 5 passes décisives (plus 1 interception et 2 contres). lire aussi Podcast « Step back » : Défend-on encore en NBA ?