Basket - NBA - Mike Conley et le Jazz assomment les LA Clippers en NBA

L'Equipe.fr
·4 min de lecture

Porté par un Mike Conley en feu (33 points), le Utah Jazz a dominé vendredi soir les LA Clippers (106-100). À l'Est, Atlanta s'est largement imposé (114-96) face au Brooklyn de Kevin Durant et Kyrie Irving. Avec un Donovan Mitchell qui n'a pas dépassé les 15 points, le Utah Jazz a pu compter sur Mike Conley pour dominer les Clippers (106-100) dans la nuit de vendredi. Conley termine à 33 points (7 tirs à trois points) et a inscrit sept des neuf derniers points du Jazz. Déchaîné, il a porté son équipe vers une victoire dont elle avait bien besoin après avoir perdu ses deux premiers matches à la maison cette saison.

Un succès qui aura tout de même été bien disputé. Paul George (25 points) et Kawhi Leonard (20 points) avaient décidé de ne pas laisser le Jazz voguer tranquillement vers le succès et ont tout tenté pour permettre aux Clippers de s'imposer. Ils ont bien été aidés par Nicolas Batum, qui a rentré trois shoots de loin d'affilée alors que Utah menait de 20 points en début de quatrième quart-temps, notamment grâce à une grosse activité de Rudy Gobert (12 points). Mais la fin de match appartenait au Jazz et à un Conley en feu. Phoenix ne s'arrête plus Dans les autres rencontres de la nuit, Phoenix a poursuivi son très bon début de saison en s'imposant sur le fil à Denver (106-103). Les Suns avaient pris la tête dès la fin du premier quart-temps. Dominateurs, ils menaient 94-84 avant que Nikola Jokic (17 points, 11 passes, 9 rebonds) et Jamal Murray (31 points) ne commencent leur numéro pour permettre à Denver de passer devant (98-97). Mais Deandre Ayton (22 points, 11 rebonds), Devin Booker (22 points), Chris Paul (21 points) et Mikal Bridges (14 points) ont su donner un court mais définitif avantage aux Suns dans les dernières minutes. Grâce à cette victoire, Phoenix est en tête de la Conférence Ouest (6V-1D), tout l'inverse des Nuggets, qui n'y arrivent pas cette saison (1V-4D) et qui occupent la dernière place du classement. Le duo français de Detroit Sekou Doumbouya - Kyllian Hayes s'est imposé à Boston (96-93) mais ni Hayes (1 rebond, 6 passes, 23 min) ni Doumbouya (5 rebonds, 2 passes, 10 min) n'a trouvé la mire. À l'Est, Atlanta n'en finit plus d'impressionner pour cette reprise NBA, avec un nouveau succès, cette fois-ci sur le parquet de Brooklyn (114-96). Les 28 points de Kevin Durant et les 18 de Kyrie Irving - très maladroit au tir avec un 6/21 - n'ont pas suffi pour les Nets face au trio De'Andre Hunter (23 points), Trae Young (21 points et John Collins 20 points). Titulaire, le Français Timothé Luwawu-Cabarrot a été très discret (2 points, 1 rebond, 1 passe) en 20 minutes de jeu. Un Damian Lilliard record porte les Blazers Grâce à une défense de fer et Damian Lilliard, Portland a su maîtriser Golden State (123-98). Les artilleurs des Warriors se sont heurtés à un mur en la personne de CJ McCollum qui a su bloquer quatre tirs à trois points dans les neuf premières minutes de la rencontre. Le ton était donné. Et si la défense était de fer, l'attaque n'était pas en reste avec les 28 points d'un McCollum décidément intenable et surtout les 34 points de Damian Lilliard. Le meneur de 30 ans a dépassé vendredi la barre des 15 000 points en carrière et il est désormais le 19e meilleur tireur à trois points de l'histoire de la NBA. lire aussi Les résultats de la nuit Pour le premier match à domicile des Warriors, Stephen Curry a inscrit 26 points, mais n'a pas réussi à inverser la tendance qui s'est dessinée dès le début de la rencontre avec cinq réussites de loin d'affilée pour les premiers points des Blazers. À noter la première apparition sur les parquets cette saison de Draymond Green. Présent dès le coup d'envoi pour Golden State, il finit avec quatre rebonds et autant de passes, mais n'a pas réussi à scorer malgré trois tentatives dont deux de loin. Première pour les Wizards et record pour Beal Les Washington Wizards ont enfin ouvert leur compteur avec un succès sur les Minnesota Timberwolves (130-109). Une victoire qui doit beaucoup à Bradley Beal qui en a profité pour établir un record dans la franchise. Il est devenu le premier joueur dans l'histoire des Wizards à inscrire au moins 25 points dans les six premiers matches de la saison. Cette fois, il a porté son score à 31.