Basket - NBA - Les Milwaukee Bucks corrigent les Raptors et reprennent l'avantage

L'Equipe.fr
Les Bucks ont infligé une véritable correction à Toronto (104-77), jeudi lors du match 3. Avec son collectif séduisant, Milwaukee reprend les commandes de la série.

Les Bucks ont infligé une véritable correction à Toronto (104-77), jeudi lors du match 3. Avec son collectif séduisant, Milwaukee reprend les commandes de la série. Dans l'ambiance étouffante d'un Bradley Center paré de noir pour marquer le retour de la franchise en play-offs, les Bucks ont livré un récital impressionnant, jeudi face à Toronto. Au terme d'une rencontre où les locaux n'ont pas été menés une seule seconde, et où DeMar DeRozan, le leader offensif des Raptors, n'a pas marqué le moindre panier, Milwaukee l'a emporté de 27 longueurs (104-77) pour reprendre les commandes de la série (2-1).20 points d'avance à la fin du premier quart-temps!«On a commencé très fort, dès la première action», se félicitera Giannis Antetokounmpo, principal responsable du début de match tonitruant des Bucks. Appliqués en défense et intenables en attaque à l'image de Middleton (11 points en six minutes, 20 au total), les outsiders de cette série ont rapidement pris le large : 9-2 après deux minutes de jeu, 32-12 à la fin du premier quart-temps, 57-30 à la pause. «Ils nous ont tendu un guet-apens, dira le coach des Raptors, Dwane Casey. Il n'y a pas un seul aspect de notre jeu que l'on a réussi à appliquer correctement.» Avec une telle avance à la mi-temps, Milwaukee a pu vite enclencher le mode gestion sans jamais lever le pied en défense, visant tout particulièrement Kyle Lowry (13 points à 4/10) et DeMar DeRozan (8 points à 0/8). Personne, côté canadien, n'a été capable de prendre le relais, et l'équipe a terminé avec une adresse famélique de 33% aux tirs. Le contraste avec les nombreuses options offensives des Bucks, symbolisés par Middleton (20 points), Antetokounmpo (19), Monroe (16), Beasley (13) ou Maker (11), était saisissant.Si Lowry assure que «la confiance (des Raptors) est toujours aussi importante», et que «tout ira bien», le visage affiché ce jeudi par son équipe n'est pas des plus encourageants, et une réaction sera nécessaire, samedi lors du match 4.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages