Basket - NBA - Minnesota domine Golden State, victoire tranquille pour Phoenix à Detroit

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Vainqueur de Detroit (135-108) dimanche après-midi, Phoenix a pris ses distances avec Golden State en tête de la Conférence Ouest. Les Warriors, sans Stephen Curry, ont chuté sur le parquet de Minnesota (99-119). Le leader : Phoenix s'impose à Detroit Detroit a résisté, plus que ne l'indique le score final (135-108), mais les Pistons se sont inclinés sur leur parquet face à Phoenix, leader de la Conférence Ouest. Dans une première mi-temps plaisante, Cade Cunningham (21 points) et la jeune garde du Michigan ont répondu tir après tir aux Suns, menés par Devin Booker (30 points). Mais au retour des vestiaires, le finaliste NBA a mis un coup d'accélérateur pour prendre 20 points d'avance et plier le match, bien aidé par l'expulsion, sévère, de Cade Cunningham. Le rookie a reçu une deuxième faute technique pour avoir pointé du doigt un adversaire après un dunk dans le troisième quart-temps. Le Français Killian Hayes a inscrit neuf points et donné cinq passes pour Detroit.

lire aussi Le classement de la Conférence Ouest lire aussi Le classement de la Conférence Est La bonne série : Minnesota remonte sans faire de bruit Cinq victoires en sept matches et revoilà Minnesota dans le top 8 de la Conférence Ouest. À la peine en début de saison, les Wolves sont revenus dans la course aux play-offs et n'ont pas tremblé dimanche pour battre Golden State (119-99), privé de Stephen Curry et Draymond Green. Karl-Anthony Towns a inscrit 26 points et provoqué de multiples fautes chez les intérieurs des Warriors. Sans Curry, Klay Thompson a inscrit 13 points (en 23 minutes). Les Wolves ont pris le contrôle d'un match jusque-là équilibré (81-80, 32e) grâce à l'impact de Malik Beasley en sortie de banc (16 points). Golden State est désormais à deux victoires de Phoenix et devra continuer à jouer sans Green. Touché au dos, l'intérieur sera réévalué dans deux semaines. L'échange : « C'est une faute chaque jour de la semaine ! » Toujours dans le Minnesota, Jaylen Nowell n'a pas apprécié un coup de sifflet de l'arbitre Scott Foster en sa défaveur après un contact sur Jonathan Kuminga. Cette fois, un micro traînait par là pour capter l'échange entre le joueur des Wolves et l'officiel. « C'est une faute ça ? », a lancé Nowell à Foster, qui n'est pas démonté. « Oui c'est une faute ! C'est une faute chaque jour de la semaine ! Chaque jour de la semaine ! », a répliqué l'arbitre, agacé.

Houston vainqueur à Sacramento Dans le dernier match de la soirée, Houston est venu à bout de Sacramento (118-112). Christian Wood et Kevin Porter Jr (23 points) ont mené les Rockets en fin de match alors que les Kings étaient revenus à hauteur. Battus par la même équipe vendredi (114-126), les Texans prennent une petite revanche mais restent derniers à l'Ouest (13 victoires -32 défaites).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles