Basket - NBA - NBA : 10 % de pertes sur la saison 2019-2020

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

La NBA a annoncé à ses franchises des pertes finalement limitées à 10 % sur l'exercice 2019-2020. Mais le risque est en revanche très important pour la saison à venir. Dix pour cent de chute des revenus : c'est le bilan financier de la NBA sur la saison 2019-2020, annoncé par la Ligue aux franchises et dévoilé par ESPN. Le revenu global s'élève désormais à 8,3 milliards de dollars, soit 7,1 milliards d'euros. En menant à son terme la saison dans la bulle d'Orlando, la NBA a limité la casse grâce aux droits TV, mais elle a tout de même essuyé 800 millions de dollars (680 millions d'euros) de pertes en billetterie et 400 millions de dollars (340 millions d'euros) en partenariats et merchandising. Il faut y ajouter quelque 200 millions de dollars (170 millions d'euros) perdus dans la rupture des relations avec la Chine à la suite de l'affaire du tweet pro-Hong-Kong de l'ancien dirigeant des Houston Rockets Daryl Morey. 40 % de pertes en vue en 2020-2021 si la saison se joue à huis clos Mais l'enjeu principal concerne désormais la saison à venir. La NBA projette des pertes de l'ordre de quelque 40 % de ses revenus, soit 4 milliards de dollars, si l'exercice 2020-2021 devait se jouer à huis clos. Une perspective qui pèse sur les discussions en cours avec le syndicat des joueurs à propos de la date du début de la saison et des amendements à apporter à la convention collective (niveau du salary cap et de la luxury tax, notamment). À l'heure actuelle, les dirigeants de la NBA visent un coup d'envoi au 22 décembre pour une saison régulière raccourcie à 72 matches contre 82 habituellement, avec un tour préliminaire de play-offs, afin de terminer la saison avant le début des JO de Tokyo, le 23 juillet 2021.