Basket - NBA - NBA : Cleveland et Portland rouvrent leurs centres d'entraînement

L'Equipe.fr
L’Equipe

Les Cavs et les Blazers ont été les premières franchises à accueillir des joueurs vendredi, premier jour où la réouverture des installations était autorisée par la NBA. Avant le tir, la lecture. Vendredi, certaines équipes ont de nouveau autorisé leurs joueurs à profiter de leurs installations. Mais avant cela, il fallait lire un fascicule de 14 pages concocté par la NBA. Parmi ces mesures applicables pour lutter contre le Covid-19 : prise de la température à l'entrée dans les installations, port d'un masque sauf pendant les activités physiques, distanciation avec la règle d'un seul joueur par panier, etc. Des contraintes qui n'ont pas rebuté les joueurs des Cleveland Cavaliers et des Portland TrailBlazers, les deux premières franchises à avoir repris. La troisième qui devrait rouvrir vendredi, Denver, a finalement reporté sa reprise à lundi. Des retours différés Dans chaque franchise, la décision de rouvrir les installations dépend en partie des mesures de confinement propres à chaque État. Des équipes comme Miami ou Toronto reprendront lundi. Les Los Angeles Lakers attendront le week-end prochain alors que les franchises texanes (Dallas, Houston, San Antonio) espèrent pouvoir le faire la semaine suivante, sans certitude. « C'était un peu bizarre mais on ne m'autoriserait à tirer que sur une jambe avec un oeil fermé à quatre heures du matin, je serais quand même là », a textoté Larry Nance Jr au Cleveland Plain Dealer. L'ailier-fort des Cavs souffre de la maladie de Crohn, dont le traitement affecte les défenses immunitaires, mais il faisait partie du premier groupe de quatre joueurs qui a travaillé au centre d'entraînement d'Independence avec Kevin Love, Ante Zizic et Cedi Osman. Tout à sa joie de reprendre, le Turc a publié sur Instagram un selfie sur le parquet... vite supprimé, sans doute car il était sans masque. « Je n'étais jamais resté aussi longtemps sans shooter donc la question ne se posait pas, a appuyé Kevin Love auprès d'ESPN. C'était vraiment étrange, Dan Geriot (un assistant) était avec moi, prenait les rebonds et me faisait les passes avec un masque et des gants. » Love n'a pas pu s'approcher à moins de 3,50 m des autres joueurs, qui ont ensuite laissé la place à un autre groupe de quatre. Neuf Cavs ont pu profiter de cette réouverture. Pour les autres, qui ont quitté l'Ohio, un retour n'est pas programmé car il impliquerait de passer par une quarantaine de 14 jours, même si cela concerne des joueurs majeurs comme le meilleur scoreur Collin Sexton, confiné en Géorgie, ou Andre Drummond, dont la décision de prolonger son contrat est un sujet de préoccupation. Reprise de la NBA dans des «bulles» sanitaires ? Côté TrailBlazers, où là aussi la reprise était basée sur le volontariat, une dizaine de joueurs ont pu se rendre au centre d'entraînement à Tualatin dont, selon The Oregonian, les deux leaders Damian Lillard et CJ McCollum. Une bouffée d'air frais puisque la NBA interdit toujours aux joueurs l'accès aux gymnases publics. « Mais soyons honnêtes, ce n'est pas comme si c'était la première fois que des joueurs vont travailler dans des gymnases, confiait vendredi McCollum, le vice-président du syndicat des joueurs (NBPA). Il faut le dire, sincèrement, certains ont fait des séances en dehors des installations de l'équipe. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi