Basket - NBA - NBA : enfin une victoire pour Minnesota, les Lakers et les Nuggets s'imposent à l'extérieur

L'Equipe.fr
L’Equipe

À domicile face aux Clippers (142-115), les Timberwolves ont remporté leur premier match depuis le 9 janvier. Les Los Angeles Lakers se sont imposés sur le parquet de Golden State (125-120) et Denver sur celui de Phoenix (117-108). Un mois pile après leur dernier succès, les Wolves ont enfin retrouvé le chemin de la victoire, samedi face aux Clippers (142-115). Entre-temps, la franchise du Minnesota avait enchaîné 13 défaites consécutives. Pourtant, face au deuxième de la Conférence Ouest avant cette rencontre, les pronostics allaient plutôt vers une 14e défaite des coéquipiers de Karl-Anthony Towns, privés de leur recrue D'Angelo Russell, transféré jeudi mais blessé au quadriceps. Mais en l'absence de « D-Lo », ce sont d'autres nouvelles têtes des Wolves qui se sont fait remarquer. Le jeune arrière Malik Beasley (23 ans) a enchaîné les tirs primés en première mi-temps (7 au total, pour 23 points et 10 rebonds). Dans le quatrième quart-temps, c'est Juancho Hernangomez (14 pts), transféré comme Beasley en provenance de Denver, qui a mis les Wolves à l'abri en marquant huit points consécutifs. Avant cela, un omniprésent Karl-Anthony Towns (22 pts, 13 rbds, 9 passes décisives) et le surprenant meneur Jordan McLaughlin (24 pts, 11 p.d.) avaient creusé l'écart.

En face, les Clippers pouvaient pourtant compter sur leur duo Kawhi Leonard-Paul George. Les deux stars ont cumulé 50 points mais n'ont reçu aucun soutien. Point fort de la franchise de Los Angeles, le duo de remplaçants Lou Williams-Montrezl Harrell a été bien contenu (22 pts à eux deux). Surtout, les Clippers ont concédé 26 tirs à trois points à des Timberwolves euphoriques derrière l'arc (59 % de réussite). Le record NBA des Rockets, 27 tirs primés, a même longtemps tremblé. L'arrivée de Marcus Morris, un défenseur réputé, devrait faire du bien aux Clippers.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

17 Absent lors des dernières victoires des Wolves, Karl-Anthony Towns n'avait plus gagné depuis le 28 novembre, soit 17 défaites consécutives. En déplacement chez deux franchises mal classées dans la Conférence Ouest, Golden State et Phoenix, les Lakers et les Nuggets ont profité du faux pas des Clippers. Sur le parquet des Warriors (125-120), les coéquipiers de LeBron James ont failli gâcher une avance de 21 points. L'ailier (22 pts, 11 p.d. mais 7 ballons perdus) a inscrit un tir à trois-points décisif pour sceller la victoire de son équipe à 18 secondes du buzzer. En face, pour son premier match avec Golden State, Andrew Wiggins a rendu une belle copie (24 pts, 5 interceptions). Le match a aussi été marqué par un hommage rendu à Kobe Bryant, décédé le 26 janvier dans un accident d'hélicoptère. Il a commencé après 24 secondes de silence et neuf faisceaux de lumières sur le parquet en mémoire des neuf victimes du crash. Stephen Curry, toujours blessé, portait le maillot du Black Mamba sous sa veste, et a raconté comment la légende des Lakers l'avait inspiré.

Victorieux à Phoenix (115-107), Denver en a profité pour prendre la deuxième place de la Conférence Ouest aux Clippers, trois succès derrière les Lakers. Après une victoire épique à Utah, avec sept joueurs disponibles, les Nuggets ont pu compter sur le retour de Paul Millsap et de Keita Bates-Diop, recruté à Minnesota. Porté par l'adresse exceptionnelle de Jamal Murray (36 pts, à 14/17 au tir), Denver a résisté au match très solide de DeAndre Ayton (28 pts, 19 rbds). Pour les Suns, Élie Okobo a joué 16 minutes pour 2 points et 2 passes décisives. Dallas et Sacramento s'imposent En déplacement à Charlotte, Dallas s'est facilement imposé (116-100), toujours sans Luka Doncic mais avec un excellent Seth Curry (26 pts). Nicolas Batum n'est pas entré en jeu pour les Hornets. Sacramento a poursuivi sa belle série, trois victoires consécutives, contre les Spurs (122-102) qui s'éloignent de plus en plus des play-offs. Auteur de neuf paniers à trois-points (sur 10 tentatives), Buddy Hield (31 pts) a été le meilleur joueur des Kings.

À lire aussi