Basket - NBA - NBA : Evan Fournier et Orlando dans le dur

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Mercredi, le Magic a concédé à Dallas sa quatrième défaite consécutive (107-106) avec un nouveau match discret d'Evan Fournier. Bien sûr, les raisons de relativiser le mauvais départ sont nombreuses. Orlando, qui n'a pas eu un calendrier évident jusque-là (Toronto, Milwaukee, Denver...), a rarement été totalement hors du coup et a encore eu une balle de match mercredi à Dallas, un trois points de Nikola Vucevic au buzzer qui a rebondi sur le cercle. Une rencontre durant laquelle les Floridiens « ont été bien meilleurs dans le mouvement de la balle et la gestion des attaques », a noté le Monténégrin. Gobert maîtrise Embiid
39 minutes pour Ntilikina Mais les faits sont têtus : le Magic a perdu ses quatre derniers matches et pointe tout en bas de la conférence Est, juste au-dessus des New York Knicks. Cette période compliquée est elle-même marquée par un Evan Fournier en retrait. Deux jours après avoir raté tous ses tirs face à OKC, le Français a peu rempli la feuille de stats (9 points à 3/5, 0 rebond, 1 passe en 28 minutes), même s'il avait surtout beaucoup à faire en défense pour aider à contenir le phénomène Luka Doncic. Ce que les Floridiens n'ont pas vraiment réussi à faire (27 points, 7 rebonds, 7 passes). Un facteur clé dans leur défaite (107-106) avec notamment deux passages en force d'Aaron Gordon dans la dernière minute.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les autres matches Karl-Anthony Towns est revenu en jeu après ses deux matches de suspension consécutifs à sa bagarre avec Joel Embiid mais Minnesota s'est incliné à Memphis (137-121)... Hormis celle de Milwaukee chez les Clippers, la seule victoire à l'extérieur en neuf matches disputés mercredi est venue d'Atlanta, où Chicago s'est imposé (113-93) avec un excellent Tomas Satoransky (27 points)... Indiana a réussi sa meilleure prestation offensive de la saison à domicile face aux Washington Wizards (121-106)... Avec six joueurs entre 12 et 24 points, Toronto a enfoncé un peu plus la tête des Sacramento Kings sous l'eau (124-120). Pas de duel Antetokounmpo-Leonard
Pas de nouveau miracle pour Golden State

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles