Basket - NBA - En NBA, fin de séries à New York et Washington, mais pas pour OKC

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Les Knicks et les Wizards, qui restaient sur neuf et huit victoires de suite, ont chuté lundi soir. Le Thunder de Théo Maledon a concédé sa 14e défaite consécutive. La dixième était au bout des doigts mais Chris Paul l'a subtilisée. La série de neuf victoires de suite des New York Knicks, point d'orgue de leur saison du renouveau, a pris fin lundi devant un peu moins de 2000 spectateurs répartis dans le Madison Square Garden. Très mal parti (18-5, 5e), Phoenix a su faire le dos rond avant de s'offrir une victoire (110-118) lors du cinquième et dernier match de son terrible road trip, qui l'a vu affronter les quatre premiers de la Conférence Est. lire aussi Les résultats de la nuit Prenant le relais de Devin Booker (33 points), Chris Paul a fait la décision dans les 70 dernières secondes en inscrivant les sept derniers points des Suns. Lesquels « voulaient méchamment » ce succès, qui doit beaucoup à la défense sur Julius Randle (18 points à 6/17), a confié Booker au lendemain d'une défaite face à l'autre équipe de New York, les Brooklyn Nets (128-119).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les Suns n'en ont pas fini pour autant avec leur série de haut vol puisque leurs deux prochaines rencontres les verront recevoir les L.A. Clippers mercredi et le Jazz vendredi. Utah n'a plus qu'une longueur d'avance sur Phoenix en tête à l'Ouest après avoir perdu pour la deuxième fois en trois jours face à l'avant-dernier de la conférence, Minnesota (104-105), malgré 18 points d'avance en première mi-temps (17-35, 13e). D'Angelo Russell a inscrit le panier décisif sur une erreur défensive d'Utah qui a laissé « D-Lo » tout seul, Rudy Gobert faisant le mauvais choix de ne pas changer sur un écran.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

New York ayant chuté, Washington, qui restait sur huit victoires, aurait pu récupérer la plus longue série de succès en cours, mais les Wizards ont aussi perdu à domicile, face à San Antonio (143-146 a.p.), après un ultime échec de Bradley Beal (45 points) pour arracher une deuxième prolongation. Si Scott Brooks, le coach de Washington, a évoqué les « attaques d'élite » des deux équipes, Gregg Popovich a été moins langue de bois : « on ne peut pas vraiment dire que c'était un cours magistral sur l'art de défendre. On n'a pas réussi à les arrêter, ils n'ont pas réussi à nous stopper non plus. » lire aussi Podcast : défend-on encore en NBA ?

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

S'il reste une longue série vivante en NBA, c'est donc celle d'Oklahoma City, qui a concédé sa 14e défaite de suite avec son effectif déplumé, cette fois à Philadelphie (121-90), face à des Sixers qui restaient eux-mêmes sur quatre revers consécutifs. Les Français Théo Maledon (10 points à 4/8, 2 passes, 2 interceptions, 5 balles perdues en 22 minutes) et Jaylen Hoard (3 points à 1/5, 4 rebonds en 16 minutes) n'ont rien pu faire pour empêcher que cette rencontre tourne à la correction.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.