Basket - NBA: - NBA: Kyle Kuzma, la force de frappe des Lakers

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les coéquipiers de LeBron James ont bataillé pour s'imposer à Phoenix (123-115). Et ont été tout heureux de trouver le bras de Kyle Kuzma , décisif en sortie de banc. Pas d'inquiétude, les Lakers sont toujours solidement arrimés en tête de la conférence Ouest (8v-2d). Ils se sont remis de leur première défaite face à Toronto, mais les Californiens ont souffert pour ramener la victoire d'Arizona, face à des Phoenix Suns obstinés , dans un match qui a été serré tout du long, où jamais une des deux équipes n'a pu prendre dix points d'avance, et où il y aura eu vingt quatre changements de leader au score. Dans ces conditions, les Lakers ont été heureux de trouver le « go-to-guy » pour déverrouiller le match, derrière l'inamovible duo LeBron James (19 pts, 7 rbds, 8 passes) et Anthony Davis (24 pts, 12 rbds, 4 passes), en la personne de Kyle Kuzma. L'ailier fort de L.A. qui avait raté les quatre premiers matches de la saison, suite à une entorse de la cheville, alors qu'il jouait avec Team USA l'été dernier, a permis de mettre à distance des Suns qui étaient repassé en tête, à 3mn 30 de la fin , sur un 11-2. Un tir primé de Lebron James, ouvrait la voie à Kyle Kuzma qui, sans hésiter, en alignait deux autres dans le money-time pour sécuriser la victoire des Lakers.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« ois le bienvenu » a commenté Anthony Davis , à l'égard de son coéquipier, qui termine avec son meilleur total de la saison (23 pts en 25 mn de jeu, et 9/16 aux shoots). Côtés Suns, où le Français Elie Okobo n'a pas joué (choix du coach), le trio Aron Baynes (20 pts , 6 rbs, 3 passes), Ricky Rubio (21 pts, 4 rbds, 10 passes), et Devin Booker (21 pts, 3 rbds, 9 passes) a fait le boulot, mais c'était tout de même un peu court, avec un banc moins fourni que celui de L.A. où Dwight Howard a aussi apporté son écot (12 pts et 9 rbds en 20 mn).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles