Basket - NBA - NBA : l'hypothèse d'une « bulle » pour la saison 2020-2021

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Devant les ravages du coronavirus aux États-Unis, les acteurs de la NBA envisagent de devoir jouer la saison prochaine dans un même lieu, à huis clos, à l'image de la solution retenue pour boucler l'exercice 2019-2020. Le principe de la « bulle » va-t-il se prolonger en NBA au-delà de la saison en cours, qui reprend jeudi? Selon la directrice générale du syndicat des joueurs (NBPA), Michele Roberts, un tel système rassemblant les équipes dans un même lieu coupé du monde, comme aujourd'hui à Orlando, pourrait bien être nécessaire pour pouvoir jouer l'exercice 2020-2021. Car la pandémie de Covid-19 continue de faire plus de mille morts chaque jour aux États-Unis, le pays le plus touché de la planète. lire aussi Questions pour un futur champion L'environnement hyper cadré mis en place par la NBA dans les installations de Disney World est, pour l'heure, une réussite. En trois semaines, aucun cas de contamination n'est survenu à l'intérieur de la bulle et seulement deux détectés à l'entrée de cette dernière. « Je prie pour que les circonstances évoluent et nous permettent de jouer différemment, a déclaré la leader syndicale à la chaîne ESPN. Mais il se peut bien que la bulle soit la solution pour jouer la saison prochaine, si les choses restent en l'état. J'espère que non, car j'aimerais que les gens puissent vivre avec leurs familles. Mais je ne peux parler que sur ce que je sais en ce moment. » Michele Roberts, directrice générale du syndicat des joueurs « Je suis complètement satisfaite, nous avons trouvé le bon protocole » Michele Roberts, qui s'inquiétait à l'idée que la bulle aurait des airs de « prison » pour les joueurs, a révisé son jugement après l'avoir vu de ses propres yeux. « Évidemment, il y a des contraintes, la prise de température, les tests. Mais tout se passe très facilement, convient-elle, agréablement surprise. (...) Je suis complètement satisfaite, nous avons trouvé le bon protocole. » lire aussi Qui sont les absents de la bulle d'Orlando?