Basket - NBA - En NBA, Milwaukee balaie Miami au premier tour des play-offs

·2 min de lecture

De nouveau vainqueurs à Miami samedi (103-120), les Bucks ont pris une revanche éclatante sur le Heat, qui les avait éliminés l'an dernier, en lui infligeant un « sweep » (quatre victoires à zéro). Milwaukee attend désormais Brooklyn ou Boston en demi-finale de la Conférence Est. Jamais le Heat n'aura donc réussi à retrouver le « mojo » qui lui avait permis d'aller en finale l'an dernier, en éliminant notamment Milwaukee, pourtant leader de la saison régulière la saison dernière, en demi-finale de conférence (4-1). Les tentatives pour relancer véritablement une équipe qui avait mal débuté la saison (14 défaites dans les 21 premiers matches) ont échoué au final, n'effaçant pas une irrégularité chronique, jusqu'à aboutir à une élimination humiliante dès le premier tour (4-0). lire aussi Le tableau des play-offs Revenu de Milwaukee en étant mené 2-0 après une très lourde défaite au match 2 (132-98), Miami a de nouveau perdu largement les matches 3 (84-113) et 4 (103-120) malgré une AmericanAirlines Arena très largement remplie. Samedi, les Bucks ont attendu le troisième quart-temps pour prendre le contrôle des opérations sur un 19-2 (81-70, 32e) dans le sillage d'un Giannis Antetokounmpo qui a joué les distributeurs jusqu'à terminer en triple double (20 points, 15 passes, 12 rebonds).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Pour le moment, la stratégie du coach Mike Budenholzer de varier les options de jeu pour rendre l'équipe moins prévisible en play-offs fonctionne à plein, le ressort psychologique d'affronter le bourreau de 2020 ayant probablement joué aussi. Même la blessure synonyme de fin de saison de l'arrière titulaire Donte DiVicenzo n'a pas semblé affecter les Bucks, Bryn Forbes prenant le relais (22 points). La tâche s'annonce beaucoup plus ardue au prochain tour puisqu'ils pourraient devoir affronter l'épouvantail Brooklyn sans avoir l'avantage du parquet. lire aussi Brooklyn s'incline à Boston mais mène encore