Basket - NBA - NBA : Phoenix s'impose à New Orleans, LeBron James porte encore les Lakers

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Deuxième de la conférence Ouest, Phoenix s'est imposé mardi sur le parquet de New Orleans (123-110). Malmenés par Sacramento, les Los Angeles Lakers ont fini par s'imposer (122-114), grâce à LeBron James. La perf' : LeBron James sauve encore les Lakers Battu par Donovan Mitchell (Utah) pour le trophée de joueur du mois de décembre, LeBron James s'est consolé en menant ses Lakers à la victoire contre Sacramento (122-114). Le « King » a passé la barre des 30 points pour la huitième fois en neuf matches et s'est réveillé au moment où sa franchise prenait l'eau dans le dernier quart (89-96, 40e). James a alors inscrit 14 de ses 31 points, dont deux tirs primés consécutifs pour répondre à Buddy Hield, tout proche de rejoindre les Lakers cet été. Un lay-up du quadruple champion NBA a scellé le match à 52 secondes du buzzer (118-112, 47e). La franchise angeline se maintient péniblement dans le top 8 de la conférence Ouest.

lire aussi Le classement de la conférence Ouest 407 Russell Westbrook a terminé la rencontre face aux Kings sans une seule perte de balle, une première en 407 matches pour le meneur des Lakers. Il fallait remonter au 14 mars 2016 pour voir Westbrook, qui jouait alors à Oklahoma City, réaliser cette performance. Le duo : Chris Paul fait briller Bismack Biyombo Privés de leurs deux pivots DeAndre Ayton et JaVale McGee (Covid-19), Phoenix a appelé Bismack Biyombo (29 ans) pour un contrat de dix jours. Heureusement pour l'intérieur congolais, les Suns comptent aussi un passeur de génie dans l'effectif, Chris Paul, et entre les deux hommes, la connexion s'est vite établie. Mardi soir à New Orleans (123-110), leur duo a relancé Phoenix alors que les Pelicans revenaient au score. Cinq des six paniers de Biyombo (16 points, 6 rebonds) sont venus des caviars de Chris Paul (11 points, 15 passes), dont un dunk tout en puissance. Le pivot congolais a également distribué trois passes, dont l'une à Paul, pour rendre la faveur. Les Suns se rapprochent des Warriors, toujours leaders de la conférence Ouest.

Le retour : Julius Randle ravit le Garden Placé à l'isolement dans le cadre du protocole Covid de la NBA, Julius Randle avait vu New York concéder deux défaites sèches contre Oklahoma City et Toronto. Deux de plus dans une première partie de saison très décevante après le retour en play-offs l'an passé. Les Knicks n'ont plus de temps à perdre pour remonter au classement et, pour son retour sur le parquet, Randle a fait passer le message. L'intérieur a inscrit 30 points et capté 16 rebonds dans la victoire face à Indiana (104-94) au Madison Square Garden. « Je n'avais aucune idée de ce qu'il allait pouvoir faire. Sa performance était incroyable », l'a complimenté son coach, Tom Thibodeau. Titulaire pour New York, Evan Fournier est resté muet (0 point, 0 sur 4 au tir) après ses 20 points contre Toronto. lire aussi Le classement de la Conférence Est Toronto tranquille face à San Antonio Dans le dernier match de la soirée, Toronto s'est facilement imposé face à San Antonio (129-104). Emmenés par Fred VanVleet (33 points), sept joueurs des Raptors ont inscrit plus de dix points dans un match à sens unique. Avec cette troisième victoire consécutive, la franchise canadienne remonte à la neuvième place de la conférence Est. lire aussi Calendrier/Résultats

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles