Basket - NBA - NBA : Toronto signe un énorme come-back face à Dallas

L'Equipe.fr
L’Equipe

Mené de trente points un peu avant la fin du troisième quart-temps, Toronto s'est finalement imposé face aux Mavericks (110-107). Ça avait commencé par un festival de maladresses et ça s'est terminé par un festival tout court. Maladroits pendant trois quarts-temps, les Raptors ont surmonté un handicap de 30 points dans un dernier quart de folie pour finalement vaincre Dallas (110-107). C'est tout simplement le troisième plus gros come-back de l'histoire de la NBA en saison régulière. Porté par un Kyle Lowry en feu (32 points - dont 20 dans le dernier quart -, 10 passes, 8 rebonds) et un duo Chris Boucher (21 pts) et Rondae Hollis-Jefferson (18 pts) hyperactifs en sortie de banc, Toronto a signé une cinquième victoire de rang. Le tout alors que le champion en titre doit composer sans Pascal Siakam (déchirure à l'aine), Norwan Powell (épaule) Marc Gasol (ischio-jambiers). Calendrier/résultats 47 Le total de points inscrits par les Raptors dans le dernier quart-temps. Ce final fou a donc succédé à une première partie de match très moyenne. Les Mavericks ont ainsi attendu plus de cinq minutes pour inscrire leur premier point sur un lancer franc de Kristaps Porzingis. À la fin du premier quart, ils tournaient à 21 % de réussite au tir... mais n'étaient menés que de trois points (17-20), c'est dire si les locaux n'élevaient pas le niveau. Le classement de la conférence Est Privé de son maître à jouer Luka Doncic, toujours blessé à la cheville, Dallas a petit à petit réglé la mire pour creuser l'écart au score. 32-32 (18e), 51-42 à la pause, +20 (28e) et donc +30 à la 34e... Et puis l'improbable est arrivé. Avec un pressing tout terrain et une adresse retrouvée, la salle des Raptors a repris espoir avant de s'enflammer devant un tel scénario. Méconnaissables sur la fin, les visiteurs ont été giflés 47-21 dans le dernier quart ! Ils ont eu l'occasion de l'emporter mais Jalen Brunson (21 pts, 9 passes) a raté son dernier shoot et Chris Boucher arraché le dernier rebond avant de signer les deux derniers lancers francs pour sceller le plus gros come-back de l'histoire de la franchise canadienne.

Avec ce succès improbable, Toronto reste 3e de la conférence Est (21 victoires-8 défaites) tandis que Dallas connaît un coup d'arrêt après ses deux succès majuscules à Milwaukee et Philadelphie.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi