Basket - NBA - Les Nets, officiellement en playoffs, restent les plus forts à l'Est

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Dans la foulée d'un Kevin Durant en double-double, les Nets se sont imposés, en Floride, face à Toronto (116-103). Les Brooklyn Nets ont bien entamé une phase délicate de leur calendrier, qui va les envoyer jouer sept de leurs huit matches à venir à l'extérieur. En guise de préparation à ce road-trip, ils se sont imposés la nuit dernière, à Tampa, en Floride face aux Toronto Raptors, qui restaient pourtant sur une série de cinq victoires de rang sur leur parquet d'accueil floridien. lire aussi Le classement de la Conférence Est Cette victoire (116-103) sécurise officiellement la place de Brooklyn, leader incontesté de la conférence Est, pour les playoffs. Mais elle n'a pas été acquise dans la facilité. À l'entame du quatrième quart-temps, les hommes de Steve Nash étaient encore menés par des Raptors difficiles à manoeuvrer (90-84). « Toronto nous a mis dans le dur. Et quand les choses n'allaient pas dans notre sens, on aurait pu éclater, mais nos joueurs ont continué à y croire et à rester solidaires », se félicitait le coach de Brooklyn Steve Nash. Durant enchaîne Et la rébellion de Brooklyn dans le dernier quart a été cinglante, puisque Toronto s'est pris un 31-24, a été mis en échec aux tirs (7/21) et a subi la loi de l'attaque des Nets. Dans la foulée de Kevin Durant, qui enchaînait un deuxième match de rang avec les siens depuis son retour de blessure, Brooklyn a infligé un 16-2 à son adversaire, trouvait une belle sélection de tirs (13/19 dans ce dernier quart), et Durant enfonçait le clou avec un tir primé, à 1'47 de la fin (111-101), en se permettant même de toiser avec arrogance le banc de Toronto. KD était en mode double-double (17 pts et 10 rebonds, assortis de 4 passes en 33 min), son huitième de la saison.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Sans James Harden, toujours en convalescence, mais avec un Jeff Green en vue (22 points) et sept joueurs à dix points et plus, à l'image d'un Blake Griffin parfait en sortie de banc (17 points à 6/11), Brooklyn a su assurer sa victoire. Et malgré un Kyrie Irving en demi-teinte (9 points, à 3/13, 6 rebonds et 4 passes), les Nets devenaient la première équipe à l'Est à sécuriser officiellement sa place en playoffs.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Ce n'est pas dans les ambitions de Toronto (12e) qui malgré un Kyle Lowry efficace (24 points) est toujours embourbé dans le fond du tableau à l'Est.