Basket - NBA - Les New York Knicks et Derrick Rose ont tout renversé contre Atlanta

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans un Madison Square Garden en délire, les New York Knicks ont remonté un retard de 13 points à la pause pour s'imposer (101-92) et égaliser à une victoire partout contre Atlanta au 1er tour des play-offs. Entre le scénario du match 1 et les déclarations lui faisant suite, le décor était planté pour une soirée à haute intensité au Madison Square Garden mercredi soir. La deuxième rencontre de ce premier tour de la conférence Est entre les New York Knicks et les Atlanta Hawks n'a pas déçu. Menés de treize points à la pause (57-44), les Knicks semblaient se diriger vers une nouvelle défaite, qui aurait bien compromis leurs chances de passer un tour de play-offs pour la deuxième fois de ce siècle (après 2013). lire aussi Calendrier/Résultats de la série Mais tout a changé au retour des vestiaires, à commencer par le rendement de Julius Randle, désigné 24 heures plus tôt comme joueur ayant le plus progressé cette saison. Arrivé à la pause avec deux points et un zéro sur six au tir, il a marqué treize points en deuxième mi-temps (12 rebonds et 4 passes décisives, par ailleurs, sur l'ensemble du match) et a joué le rôle de moteur dans cette remontée en compagnie de Derrick Rose. Remplaçant, le meneur a finalement joué 39 minutes ! Il a inscrit 26 points (9 sur 21), ajoutant 4 rebonds et 4 passes décisives, amenant les Knicks à leur première victoire dans un match de play-offs depuis le 16 mai 2013 (lors d'un deuxième tour finalement perdu contre Indiana).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Voir Rose faire des misères à Atlanta avec Tom Thibodeau comme entraîneur et Taj Gibson comme coéquipier ramène dix ans en arrière lorsqu'en 2011, ce trio, alors aux Chicago Bulls (avec notamment Joakim Noah), avait éliminé les Hawks en demi-finales de conférence Est. lire aussi Le tableau des play-offs Côté Atlanta, Trae Young ne s'est pas démonté. Auteur du tir gagnant puis d'une petite provocation, doigt sur la bouche, à la fin du match 1, la jeune star des Hawks a fait honneur à son nouveau statut de « méchant » du Madison Square Garden. Il a inscrit 30 points (meilleur marqueur du match) et donné 7 passes décisives. Il a aussi affiché la volonté de démarrer déjà le match 3 qui aura lieu en Géorgie, vendredi soir, devant une State Farm Arena qui pourra afficher complet pour la première fois depuis plus d'un an. « J'espère qu'Atlanta est prêt à amener de l'énergie, que tout le monde est excité à l'idée d'avoir les play-offs de retour et que ce sera bruyant, a-t-il annoncé. Je suis vraiment prêt à jouer dans cette salle devant des fans. Ça va être marrant. » À ce rythme, le duel entre Knicks et Hawks pourrait devenir le plus captivant du premier tour des play-offs.