Basket - NBA - Nicolas Batum (Los Angeles Clippers) victime d'une commotion cérébrale

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Nicolas Batum, l'ailier des Los Angeles Clippers, n'a pas joué lundi contre le Miami Heat. Le capitaine de l'équipe de France est victime d'une commotion cérébrale. Nicolas Batum, l'ailier des Los Angeles Clippers, a déclaré forfait pour le match contre le Miami Heat (victoire de L.A. 125-118), lundi soir, son équipe mentionnant une commotion cérébrale pour justifier son absence. Dans un premier temps, la raison invoquée par la franchise californienne, dans leur rapport des joueurs indisponibles préalable à la rencontre, était une migraine. Ce qu'avait ensuite confirmé l'entraîneur Tyron Lue, précisant que le joueur s'était plaint de maux de tête dans la journée. Après quoi, les Clippers ont fait une mise à jour avec le statut de « commotion cérébrale », sans qu'aucune précision ne soit apportée. Selon le Los Angeles Daily News, Batum a reçu un coup au visage dimanche soir, sur un contact avec Jarrett Allen, lors de la victoire contre Cleveland (128-111). Ce qui ne l'avait pas empêché de finir la rencontre. Sur Twitter, le capitaine de l'équipe de France a salué la victoire de sa franchise la nuit dernière. Il réalise une très bonne saison (9,7 points et 4,9 rebonds) chez un prétendant au titre. lire aussi Les résultats de la nuit Batum souvent commotionné par le passé Ce n'est pas la première fois que l'international âgé de 32 ans souffre d'une commotion. En 2013, lorsqu'il évoluait aux Portland Trail Blazers, il avait lourdement chuté, après un dunk à l'entraînement, et avait dû manquer un match de pré-saison. Quatre ans plus tard, alors qu'il jouait aux Charlotte Hornets, Nicolas Batum avait dû rater deux matches de saison régulière, en raison d'une forte migraine, qui l'avait cloué au lit pendant quatre jours. Il avait passé un scanner du cerveau qui n'avait rien révélé d'anormal et la douleur avait fini par disparaître. Arrivé à cet automne aux Clippers, Batum effectue un probant premier tiers de saison dans la peau d'un titulaire (9,7 points, 4,9 rebonds, 2,3 passes de moyenne par match) au sein d'une équipe classée troisième de la conférence Ouest. lire aussi Toute l'actualité de la NBA