Basket - NBA - Nikola Jokic s'occupe de tout pour Denver, Stephen Curry se rapproche du record

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·5 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • 76ers de Philadelphie
    76ers de Philadelphie
    En directAujourd’huiDemaincontre--|
  • Warriors de Golden State
    Warriors de Golden State
    En directAujourd’huiDemaincontre--|
  • Stephen Curry
    Stephen Curry
    Joueur de basket-ball américain
  • Nikola Jokić
    Nikola Jokić
    En directAujourd’huiDemaincontre--|
  • Joel Embiid
    Joel Embiid
    Joueur camerounais de basket-ball

Les matches énormes de Nikola Jokic et Joel Embiid, une nouvelle salve de trois points pour Stephen Curry, la victoire des « inconnus » de Miami sur Milwaukee, 272 points inscrits dans une rencontre sans prolongation... Tout ce qu'il faut retenir de la nuit de mercredi en NBA. New Orleans Pelicans - Denver Nuggets : 114-120 (a.p.) Moins bien soutenu avec les absences longue durée de Jamal Murray (genou) et Michael Porter Jr (dos), Nikola Jokic doit forcer les choses pour ne pas laisser filer des victoires face à des équipes peu compétitives. Dans la salle du dernier de la Conférence Ouest, le MVP de la dernière saison régulière a battu son record de points de la saison (39), marquant plus à lui tout seul que tous les Pelicans lors de la prolongation (11 points à 9), avec en sus un deuxième triple double de suite (11 rebonds, 11 passes). Le Serbe « ne va pas plus vite que vous, ne saute pas plus haut, mais il joue mieux, plus intelligemment, méthodiquement », a résumé son entraîneur, Michael Malone.

lire aussi Fournier et les Knicks dans le dur Golden State Warriors - Portland TrailBlazers : 104-94 Stephen Curry a-t-il battu le record de Ray Allen de trois points réussis en saison régulière ? Pas encore, il lui en manque dix (2964 contre 2973) pour y parvenir après en avoir rentré six face aux Blazers, dévitalisés par les absences de Damian Lillard (abdos) et CJ McCollum (cotes). « Six, ce n'est rien pour lui alors que moi c'est mon record, et encore je ne l'ai fait qu'une fois », a resitué son entraîneur, Steve Kerr, qui ne vivait pourtant que par le tir primé. Curry devrait donc battre le record en déplacement. Les Warriors joueront à Philadelphie (où évolue Seth Curry, son frère) samedi, à Indianapolis lundi et au Madison Square Garden, à New York, mardi prochain.

lire aussi Les Rockets au septième ciel Miami Heat - Milwaukee Bucks : 113-104 Sans Jimmy Butler (coccyx) ni Bam Adebayo (doigt) mais avec le match de sa vie de Caleb Martin (28 points) et l'intégralité de ses 16 points dans le dernier quart-temps pour le méconnu Max Strus, Miami a battu Milwaukee, qui comptait pourtant sur l'essentiel de ses forces vives (27 points pour Holiday mais seulement 9/26 aux tirs pour le duo Antetokounmpo-Middleton). Une bonne affaire au classement pour le Heat, quatrième à l'Est ex aequo avec Washington, puisque les trois premiers (Brooklyn, Chicago et donc Milwaukee) ont perdu mercredi.

Chicago Bulls - Cleveland Cavaliers : 92-115 Assaillis par les absences sur blessures ou maladies (DeRozan, Caruso, White, Williams...), les Bulls ont vu leur série de quatre victoires de suite s'arrêter brutalement au bord du lac Erie. Ce match à sens unique a été dominé par deux jeunes et prometteurs joueurs des Cavs, Darius Garland (21 ans, 24 points) et Evan Mobley (20 ans, 16 points, 9 rebonds, 5 contres).

Charlotte Hornets - Philadelphie Sixers : 106-110 Un jour, les Hornets battront les Sixers, mais cela tarde à venir. Décimé par le Covid-19 (Ball, Plumlee, Rozier) avec seulement huit joueurs utilisés, Charlotte a concédé sa seizième défaite de suite face à « Philly » (!), la deuxième en deux jours, à l'issue d'un match disputé où Joel Embiid (32 points) et Seth Curry (23 points, 8 passes) ont fait la différence dans le money time.

Toronto Raptors - Oklahoma City Thunder : 109-110 Sorti de sa période affligeante (huit défaites de suite dont une dernière de 73 points), le Thunder reprend quelques couleurs avec une deuxième victoire d'affilée à l'extérieur. Après Detroit, c'est Toronto qui s'incline malgré un beau retour dans les dernières minutes (de 94-103, 46e, à 109-107, 48e) et une fausse joie avec un dernier panier un poil trop tardif du méconnu Justin Champagnie à la sirène. Mike Muscala a inscrit le panier décisif à trois points pour OKC à 9''4 de la fin.

Sacramento Kings - Orlando Magic : 142-130 272 points inscrits sans prolongation... Entre deux équipes de bas de tableau, c'était opération portes ouvertes. Les Kings en ont le plus profité avec sept joueurs à plus de 10 points, dont De'Aaron Fox à 33 unités, autant que Cole Anthony côté Magic. Ce qui fait que pour une fois, les vainqueurs ne claironnaient pas. « Ce n'est pas acceptable, ça ne marchera pas sur la durée », a amis le meneur de Sac'to Tyrese Haliburton alors que son coach, Alvin Gentry, concédait qu'il « ne voulait pas commencer à essayer de remporter des matche à 130 points encaissés. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles