Basket - NBA - Nikola Jokic et Stephen Curry sortent le grand jeu, en vain

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Stephen Curry (57 points) et Nikola Jokic (50 points, 12 passes) ont réussi deux performances étincelantes mais Golden State, contre Dallas (132-134), et Denver, contre Sacramento (114-119), se sont tout de même inclinés. Un mois après avoir réussi le meilleur match offensif de sa carrière contre Portland (62 points), Stephen Curry a donné un nouveau récital sur le parquet de Dallas, dans la nuit de samedi à dimanche. Le meneur des Warriors a inscrit 57 points, dont onze tirs longue distance, sans réussir à empêcher le revers des Warriors (132-134). « C'était sublime, a souligné son coach Steve Kerr malgré la défaite. Il a réussi des shoots extraordinaires, avec une facilité déconcertante. Il n'a jamais joué aussi bien, et on parle d'un joueur deux fois MVP, trois fois champion. Je ne l'ai jamais vu comme ça. Il a toujours été un shooteur hors-norme, mais il me semble encore plus fort qu'avant, meilleur finisseur. En termes d'adresse pure, ce qu'il fait, c'est quasi inimaginable. »

Doncic a du répondant Même si Curry a été joliment secondé par Draymond Green (15 passes, 6 interceptions), Dallas, qui a quasiment mené pendant toute la rencontre, a trouvé le moyen de s'en sortir. La franchise texane le doit en grande partie à Luka Doncic, qui a égalé son record en carrière (42 points) et distribué 11 passes, dont une dernière, décisive, pour Maxi Klebert qui a assuré le succès des Mavs (134-132). « Jouer contre Steph est toujours fun », a réagi Doncic après ce duel de haute volée. « Un très grand match de basket, a jugé Rick Carlisle, l'entraîneur de Dallas. Curry et Doncic ont été incroyables, les deux équipes ont joué avec beaucoup de coeur. C'était génial à voir. » Jokic bat encore son record Autre démonstration individuelle, autre défaite : celle des Nuggets à Sacramento (114-119), malgré l'immense Nikola Jokic qui a cumulé 50 points (son record, moins d'une semaine après avoir inscrit 47 unités contre Utah), 8 rebonds et 12 passes. Le pivot serbe a bien pris le jeu à son compte, mais les Kings ont tenu le coup et ont même fini par s'échapper au début du quatrième quart-temps grâce à Harrison Barnes (28 points), avant que De'Aaron Fox (24 points) ne maintienne l'écart. « Encore plus que sa performance, c'est son état d'esprit qui m'impressionne le plus, a réagi le coach de Jokic, Michael Malone. Il savait que c'était un match très important. Il a fait son boulot. Mais il s'en fout de ses 50 points. On a perdu, et c'est tout ce qu'il retiendra ce soir. » Les Nuggets, qui jouaient sans Jamal Murray, touché au genou, subissent ainsi une troisième défaite en quatre matches. lire aussi Les résultats NBA