Basket - NBA - La nuit des Bleus - La nuit des Bleus en NBA : Evan Fournier encore discret, Frank Ntilikina convaincant

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Peu adroit au tir avec New York face à Orlando, Evan Fournier n'est pas entré en jeu lors du dernier quart-temps. Remplaçant à Dallas, Frank Ntilikina a battu son record de points inscrits cette saison. Les 32 points inscrits dans un Madison Square Garden incandescent sont déjà loin. Un mois après la nuit d'ouverture contre Boston, Evan Fournier est plongé dans une mauvaise passe avec les Knicks. L'arrière français est toujours titulaire mais de moins en moins utilisé par Tom Thibodeau. Les retrouvailles avec son ancienne franchise d'Orlando ne l'ont pas plus inspiré cette nuit. Fournier a terminé avec cinq points en 21 minutes (2 sur 6 au tir). Plus inquiétant, il n'a pas joué une seule seconde du dernier quart-temps, alors que les Knicks bataillaient pour arracher la victoire. New York a été battu (98-104) et ne retrouve plus sa dynamique de début de saison. Son arrière français reste sur quatre matches en dessous des 10 points inscrits. 5/84 Selon le décompte du journaliste Tommy Beer, suiveur des Knicks, Evan Fournier a joué 5 minutes dans le dernier quart-temps des 7 derniers matches des Knicks. Soit 5 minutes sur 84 possibles. Toujours dans la Conférence Est, Detroit s'est imposé mais Killian Hayes n'a pas brillé. Gêné par des problèmes de faute, le jeune meneur français (20 ans) n'a joué que 20 minutes. Le temps de réussir ses deux tirs tentés et de distribuer notamment quatre passes décisives face à Indiana (97-89). Un match discret, au contraire de ses concurrents, Frank Jackson et Cory Joseph, qui ont chacun inscrit plus de 10 points en sortant du banc. Ntilikina convaincant avec Dallas Battu par Phoenix avec Dallas (98-105), Frank Ntilikina a profité du déplacement en Arizona pour se montrer. Luka Doncic absent, le médaillé d'argent olympique a été un peu plus sollicité que d'habitude. Et il a tout fait pour convaincre Jason Kidd. En 18 minutes de jeu, le « French Prince » a inscrit 13 points, son record de la saison. Ntilikina a terminé à 100 % de réussite à trois points (3 sur 3) et a été le remplaçant le plus productif des Mavericks.

Deux autres Français sont entrés en jeu mercredi. Une fois la défaite certaine à Charlotte (87-97), Joel Ayayi a été lancé par Washington pour 1'30'' de jeu. Le rookie français a distribué une passe décisive. À Atlanta, Timothé Luwawu-Cabarrot n'a été sollicité que 17 secondes. L'ailier des Bleus est entré en jeu pour défendre, juste avant la mi-temps, lors de la victoire des Hawks sur Boston (110-99).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles