Basket - NBA - La nuit des Bleus - La nuit des Bleus de NBA : Evan Fournier enrayé, Killian Hayes victorieux

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Evan Fournier est passé à côté de son match lors de la défaite des Knicks contre Milwaukee mercredi (100-112). Killian Hayes a lui goûté une rare victoire avec les Detroit Pistons contre Houston (112-104). Mauvaise soirée pour Evan Fournier. L'arrière des Bleus a livré mercredi sa plus mauvaise prestation depuis son arrivée chez les New York Knicks, battus à domicile par Milwaukee (100-112) : à peine 2 points marqués, 1/5 au tir et une bulle derrière l'arc (0/3), 0 rebond, 2 passes décisives et 1 interception pour 2 balles perdues en 19 minutes, son plus petit temps de jeu de la saison... L'ancien d'Orlando, qui tourne à 14,9 points de moyenne depuis la rentrée, est resté sur le banc tout le quatrième quart-temps, comme les autres membres du cinq de départ, manière pour l'entraîneur Tom Thibodeau d'afficher son insatisfaction à leur endroit. lire aussi Calendrier/Résultats

De retour après avoir manqué un match pour une blessure à un pouce, Killian Hayes a retrouvé le goût de la victoire avec les Detroit Pistons, qui restaient sur quatre revers de rang. Son équipe a remporté le match des cancres sur le parquet des Houston Rockets (112-104), désormais bredouilles depuis neuf matches. Le jeune Français a eu droit à 31 minutes de jeu mais n'a apporté qu'une modeste contribution au succès : 4 points à 1/4 au shoot, 1 rebond, 3 passes.

Frank Ntilikina n'a joué que neuf minutes avec Dallas, battu à Chicago (107-117), enregistrant 4 points (1/2 au tir), 1 rebond et 2 passes décisives pour 2 balles perdues. Sekou Doumbouya n'est pas sorti du banc des Los Angeles Lakers, vainqueurs de Miami (120-117 a.p.), comme Théo Maledon avec Oklahoma City, qui s'est imposé à la Nouvelle-Orléans (108-100). Blessés, Killian Tillie et Yves Pons n'ont pas participé à la défaite de Memphis à Charlotte (108-118). Joël Ayayi n'était à nouveau pas sur la feuille de match lors de la victoire de Washington Wizards à Cleveland (97-94), ni Petr Cornelie avec les Denver Nuggets, qui ont dominé les Indiana Pacers (101-98). Ce dernier est actuellement à Grand Rapids (Michigan) avec le Gold, l'équipe de G-League des Nuggets.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles