Basket - NBA - Nuit des Bleus - Rudy Gobert, seul bleu sur le pont, défait avec Utah par Houston en NBA

·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Malgré vingt-six équipes concernées par les matches du mercredi soir, à l'exception de deux minutes pour Frank Ntilikina, seul Rudy Gobert, parmi la colonie française de NBA, a joué dans la nuit de mercredi à jeudi, l'un des seuls à surnager dans la peu glorieuse défaite de Utah à domicile contre Houston (111-116). Il y avait treize matches, mais seuls deux Frenchies ont joué, mercredi soir en NBA. Le rôle principal a incombé à Rudy Gobert, qui a bien figuré mais s'est incliné avec Utah. Le Jazz marque le pas avec 6 défaites lors des 7 derniers matches. Donovan Mitchell, en protocole commotion, était absent, mais cela ne suffira pas à expliquer ce nouvel accroc (111-116) d'un candidat déclaré au titre, face au cancre de la conférence Ouest, Houston (14-32), porté par Garrison Matthews (23 points). lire aussi Les résultats de la nuit Dans la grisaille d'une troisième défaite de suite à domicile, le pivot français du Jazz a joué 37 minutes, lors desquelles il a compilé 23 points à 9/13 au tir, tout en assurant 9 rebonds, 4 passes, 2 interceptions et 2 contres. Bojan Bogdanovic a ajouté 29 points, mais la passivité défensive de la franchise de Salt Lake City sur la ligne à 3 points, habituellement l'une de ses spécialités, et l'adresse longue distance (10/38 pour Utah, 22/45 pour les Rockets) ont fait la différence entre les deux équipes. Ntilikina en net recul en janvier Pour le reste, pas de trace ou presque d'autres Français sur les parquets la nuit dernière. Après sa grosse performance (32 points et la victoire contre Indiana 139-133) lors du Martin Luther King Day, Nicolas Batum a de nouveau intégré le protocole Covid et a donc manqué la défaite en prolongation à Denver de ses LA Clippers (128-130). lire aussi Classements Lors du succès de Dallas sur Toronto (102-98), le meneur français Frank Ntilikina n'a eu droit qu'à deux minutes (1 faute). En janvier, le médaillé d'argent olympique tourne à 5 minutes de temps de jeu alors qu'en décembre, les blessures et cas de Covid lui avaient ouvert la rotation (18 minutes de moyenne). Un recul préoccupant. De son côté, Timothé Luwawu-Cabarrot (Atlanta), s'il était sur la feuille, n'a pas participé à la victoire des Hawks sur Minnesota (134-122). Killian Tillie (Memphis) n'était pas dans l'effectif des Grizzlies défaits à Milwaukee (114-126), tout comme Théo Maledon, absent du roster d'Oklahoma City, largement dominé à San Antonio (96-118). De retour à l'infirmerie (contusion à la hanche), Killian Hayes n'a pas non plus foulé les planches lors de la victoire in extremis de ses Pistons, qui ont terminé leur rencontre sur le parquet de Sacramento par un 11-0 pour arracher la décision (133-131) derrière les 30 points de Saddiq Bey. lire aussi Embiid, Jokic et Doncic cartonnent lire aussi Les Lakers touchent le fond

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles