Basket - NBA - La nuit des Frenchies : Nicolas Batum seul Français à avoir pesé

L'Equipe.fr
L’Equipe
Cinq Frenchies étaient concernés par les matches de la nuit de mardi à mercredi en NBA, dont quatre lors de l'opposition entre San Antonio et New York. Nicolas Batum (Charlotte) est le seul à s'être distingué en signant un match référence.

Basket - NBA - La nuit des Frenchies : Nicolas Batum seul Français à avoir pesé

Cinq Frenchies étaient concernés par les matches de la nuit de mardi à mercredi en NBA, dont quatre lors de l'opposition entre San Antonio et New York. Nicolas Batum (Charlotte) est le seul à s'être distingué en signant un match référence.

Cinq Frenchies étaient concernés par les matches de la nuit de mardi à mercredi en NBA, dont quatre lors de l'opposition entre San Antonio et New York. Nicolas Batum (Charlotte) est le seul à s'être distingué en signant un match référence.Ils ont gagnéPas toujours d'avoir les meilleurs sensations sur le terrain, la faute à sa blessure au coude qui l'a tenu éloigné des parquets pendant de longues semaines et qui le fait encore souffrir, Nicolas Batum a affiché une belle forme mardi soir sur le parquet des Sacramento Kings (victoire 131-111). L'ailier a profité du large succès des siens et d'une réussite au tir très intéressante (57,3%) pour signer un de ses meilleurs matches de la saison. Auteur de 21 points à 8/12 au tir (dont 3/5 à trois points), «Batman» a terminé meilleur marqueur de son équipe, devant Dwight Howard (20 pts). Il a ajouté 4 rebonds et 4 passes à sa prestation, très complète.Tony Parker a laissé LaMarcus Aldridge (29 pts) et Kawhi Leonard (25 pts) briller sur le parquet des New York Knicks (victoire 100-91). Le meneur de jeu s'est contenté de 6 points (à 2/5), 4 rebonds et 3 passes en 24 minutes de jeu.Ils ont perduFace à «T.P.», Frank Ntilikina n'a pas réussi à s'illustrer. Maladroit (1/4 au tir), le rookie n'a pas réussi à avoir une influence positive sur son équipe (-6 points lorsqu'il jouait). Auteur de 3 points, son plus petit total depuis le 16 décembre et la réception d'Oklahoma City (0 pt), il a également été longtemps retenu sur le banc (16 minutes de jeu). Il a compilé 2 rebonds et 1 passe décisive pour seules autres statistiques positives de sa soirée.Le temps de jeu insignifiant accordé à Joakim Noah (2 minutes) ne lui a pas permis de se mettre en évidence (1 tir manqué). Pire, son entrée en jeu en fin de deuxième quart a coïncidé avec un 8-1 encaissé par les Knicks.Il n'a pas jouéJoffrey Lauvergne n'a pas été sollicité par Gregg Popovich. L'intérieur alterne les matches avec un temps de jeu faible et les rencontres sans jouer.

Que lire ensuite

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages