Basket - NBA - La nuit des Frenchies : Rudy Gobert et Utah enchaînent à New York

L'Equipe.fr
L’Equipe

Le Jazz a aligné sa troisième victoire de suite et Rudy Gobert a retrouvé le chemin du double-double. Les quatre autres Français qui ont joué mercredi ont perdu. Drôle d'année 2020 pour le Jazz. Après avoir aligné quatre victoires de suite, puis cinq défaites, puis quatre victoires, puis quatre défaites, le voilà maintenant sur une série de trois victoires. Il faut dire que son road trip à l'Est a débuté tranquillement avec des matches à Cleveland (126-113) puis New York (112-104). Au Madison Square Garden, Utah a mené de la 19e seconde à la dernière et Rudy Gobert a repassé la barre des dix rebonds (18 points à 7/8, 14 rebonds, 2 contres) après cinq matches en dessous. La rencontre suivante, vendredi à Boston, sera d'un autre calibre.

A noter que dans les rands des Knicks, Frank Ntilikina a joué 20 minutes en sortie de banc (4 points à 2/3, 2 passes), un temps suffisant pour s'attirer l'éloge de Donovan Mitchell. « Il est l'un des défenseurs les plus rudes que j'ai eu à affronter. C'est une bonne chose que les Knicks continuent de lui donner des opportunités parce qu'il le mérite », a déclaré l'arrière All-Star du Jazz.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Doncic gagne son premier duel contre Zion À Miami, Orlando a perdu de peu le derby de la Floride (116-113) malgré les 17 points à 6/9 (plus 2 contres et 2 interceptions) d'Evan Fournier. Une rencontre qui a tourné au duel de pistoleros entre le rookie Duncan Robinson (9/12 à 3 points) et Terrence Ross (8/10 à trois points). « Celle-là, je la prends complètement pour moi, je n'avais pas de bon plan B sur Robinson jusqu'à la mi-temps. On s'est adapté, mais après. Ça a fait la différence au final », a confessé le coach d'Orlando Steve Clifford.

Deux autres Français ont connu la défaite mercredi. Sekou Doumbouya (3 points à 1/4, 2 rebonds en 13 minutes), qui a perdu sa place de titulaire depuis quatre matches, et Detroit se sont inclinés à domicile face à Oklahoma City (107-114) avec un trois points crucial réussi par l'Italien Danilo Gallinari à 21 secondes de la fin. À New York, les Brooklyn Nets ont explosé face à Memphis (79-118 !). Timothé Luwawu-Cabarrot (8 points à 2/7, 2 rebonds) a eu le droit au plus gros temps de jeu parmi les remplaçants des Nets (27 minutes). Ils n'ont pas joué Ian Mahinmi (Washington, battu à Portland, 104-125) ; Vincent Poirier (Boston, vainqueur à Cleveland, 112-106) ; Adam Mokoka (Chicago, battu dans le Minnesota, 115-108. L'arrière des Bulls jouait au même moment en G-League, ne marquant que 4 points à 2/12 en 44 minutes)

À lire aussi