Basket - NBA - La nuit des Frenchies : soirée mémorable pour Rudy Gobert, Joffrey Lauvergne hausse le ton

L'Equipe.fr
Alors qu'ils avaient la possibilité de prolonger Joffrey Lauvergne pour une saison supplémentaire, les Chicago Bulls ont décidé de laisser le Français libre de s'engager avec la franchise de son choix.

Nuit faste pour les Français en NBA : outre le record en carrière de Rudy Gobert (35 points), Joffrey Lauvergne (17 points) a réussi son meilleur match sous le maillot de Chicago.Ils ont gagnéLe 22 mars restera une date référence pour Rudy Gobert, qui a réussi face à New York le meilleur match de sa carrière. Avec 35 points, 13 rebonds et 4 contres, il a écoeuré la raquette des Knicks, impuissante face au combo taille/mobilité du pivot du Jazz. Avec un hallucinant 13/14 aux tirs (93%), Gobert est même devenu le 7e joueur de l'histoire de la ligue à terminer un match avec au moins 35 unités au compteur et au moins 90% d'adresse. Depuis la coupure du All-Star Game, il compile 16,0 points, 13,4 rebonds et 3,1 contres de moyenne.Associé à Gobert dans la raquette d'Utah, Boris Diaw a réussi un match correct, avec 5 points (2/6), un rebond et une passe en 14 minutes. Il n'a en revanche pas été utilisé en fin de rencontre, quand le Jazz est passé devant les Knicks pour l'emporter.Au lendemain de la suspension de Robin Lopez, coupable d'avoir tenté d'envoyer son poing dans le visage de Serbe Ibaka, Joffrey Lauvergne a été titularisé pour la première fois depuis son arrivée à Chicago. L'intérieur français n'en demandait pas tant : en 28 minutes, il a marqué 17 points (à 7/13), gobé 7 rebonds et distribué 3 passes. Deuxième meilleur marqueur des Bulls derrière Nikola Mirotic (28), il a ainsi égalé son record cette saison, et contribué à la nette victoire des siens contre Detroit.Pas en réussite à trois points (0/4) et à l'origine de trop nombreuses pertes de balles (5), Nicolas Batum a tout de même marqué 10 points et délivré 6 passes décisives lors du succès des Hornets contre Orlando.Comme à son habitude, Ian Mahinmi a fait le boulot en sortie de banc des Wizards : en 20 minutes, il s'est battu dans la raquette (10 rebonds), a ajouté 4 points (1/2), et a surtout serré la vis en défense, permettant aux siens d'afficher un superbe +22 lors de son passage sur les parquets de la capitale.Ils ont perduToujours aussi tranchant au scoring, les 15 points d'Evan Fournier (5/12, dont 3/9 à trois points) n'ont pas suffi au Magic, qui a encore perdu contre Charlotte. L'arrière tricolore a réalisé un match plein, avec 4 rebonds, 3 passes et une interception.Kevin Séraphin, lui, n'a pas été utilisé par Nate McMillan lors de la victoire des Celtics face aux Pacers (109-100). C'est la cinquième fois ce mois-ci que l'intérieur français passe l'intégralité d'une rencontre scotché sur le banc.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages