Basket - NBA - La nuit en NBA : Kawhi Leonard ranime les Los Angeles Clippers

L'Equipe.fr
·4 min de lecture

L'ailier star Kawhi Leonard a été déterminant dans le succès des LA Clippers sur Chicago (130-127). Au contraire de Kevin Durant, impuissant lors de la défaite de Brooklyn contre Oklahoma City alors que le choc Boston-Miami a été reporté à cause du coronavirus. Débarrassé de sa protection faciale qui le gênait depuis plusieurs matches, à la suite d'un coup de coude de son coéquipier Serge Ibaka reçu à la bouche, Kawhi Leonard a retrouvé toutes ses sensations pour permettre aux LA Clippers de venir à bout des Chicago Bulls (130-127), dimanche soir. lire aussi Boston-Miami reporté à cause du Covid-19 Deux jours après l'embarrassante défaite de son équipe contre Golden State après avoir dilapidé 20 points d'avance, il a montré l'exemple au troisième quart-temps, en réussissant 21 de ses 35 points (7/9 derrière l'arc), pour dépasser la barre des 10 000 depuis le début de sa carrière. Une performance qu'il a sobrement attribuée « au travail acharné et au dévouement ». « Je m'implique tous les jours et j'ai mon esprit fixé sur un objectif », a commenté celui qui brigue un troisième titre de champion après ceux remportés en 2014 avec San Antonio et 2019 avec Toronto. En face, les 45 points (10/15 à longue distance) de Zach LaVine ont été vains. Les Lakers reprennent la tête Portée par l'adresse (27 points, 9/12 aux tirs) d'Anthony Davis, l'autre franchise de Los Angeles s'est imposée sans forcer à Houston (120-102), où le match a été plié à la pause (19 points d'écart). LeBron James a rendu une copie complète comme à son habitude (18 points, 7 passes, 7 rebonds), non sans se faire peur en recevant un coup à la tête de la part de DeMarcus Cousins, exclu pour cette faute technique, la seconde après une première consécutive à une altercation avec Markieff Morris. lire aussi Classement de la Conférence Ouest Avec ce huitième succès en 11 matches, les Lakers remontent en première position à l'Ouest devant Phoenix. Les Rockets, où James Harden a été limité à 20 points (9 passes) ne décollent toujours pas (13e). Le tonnerre gronde sur Brooklyn Pour ses retrouvailles avec le Thunder, où il a joué huit saisons, Kevin Durant n'a pu empêcher la défaite des Nets sur leur parquet (129-116). De retour après dix jours de quarantaine (cas contact), il a pourtant brillé (36 points, 11 rebonds) en l'absence persistante du meneur Kyrie Irving. Brooklyn, dont le bilan repasse en négatif (5 victoires, 6 défaites), a sombré dans le troisième quart-temps (37-18). Ses largesses défensives ont profité à Shai Gilgeous Alexander (31 points à 11/16, 7 passes) et au rookie Hamidou Diallo (25 points) en sortie de banc. lire aussi Classement de la Conférence Est Toujours à New York, les Knicks ont concédé leur deuxième défaite consécutive contre Denver (114-89). Et elle a été aisée, puisque les Nuggets, où Nikola Jokic, intenable en ce moment, a encore été le plus en vue (22 points, 10 rebonds, 5 passes), ont compté 21 longueurs d'avance à la mi-temps, sans que leurs adversaires ne la réduisent ensuite. Côté NY, seul Julius Randle (29 points, 10 rebonds, 5 passes) a surnagé. Les deux équipes ont le même bilan à l'équilibre (5-5). Les Warriors musellent les Raptors Le remake de la finale 2019 a tourné à l'avantage (106-105) de Golden State aux dépens de Toronto. L'ailier camerounais Pascal Siakam, auteur d'une solide performance (25 points, 11 rebonds) a vu sa tentative au buzzer échouer d'un rien. Frustrant pour les Raptors, battus pour la septième fois en neuf rencontres. Pour les Warriors, cette sixième victoire (4 défaites) fut d'autant plus dure à décrocher que Stephen Curry est passé au travers (2/16 aux tirs, 11 points, 9 rebonds, 6 passes), mais leur collectif fonctionne bien.
Enfin, à Detroit, un premier quart-temps canon (34-19), dans le sillage de Donovan Mitchell (28 points) et un resserrement défensif dans le money-time autour de Rudy Gobert (19 rebonds, 4 contres, 4 points) ont permis à Utah de contenir les Detroit Pistons (96-86). Ce succès maintient la franchise de Salt Lake City (6-4) dans le haut du classement à l'Ouest.