Basket - NBA - Les Pacers écrasent les Hornets et restent dans la course pour les play-offs de NBA

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sur leur terrain, les Pacers se sont aisément défaits mardi soir (144-117) d'une équipe de Charlotte maladroite, et affronteront Washington, au tour suivant, jeudi soir. En jeu, une place pour les play-offs de NBA. Ce n'est pas encore tout à fait les play-offs mais ce tour de play-in a offert de l'espoir à une courageuse équipe d'Indiana, qui n'aura pas été à la fête cette saison, en affrontant une série de blessures assez dommageables pour le rendement du groupe. T.J Warren, Caris LeVert, Domantas Sabonis, Malcolm Brogdon, Myles Turner, tous sont allés, plus ou moins longtemps, faire un tour à l'infirmerie. Le match de la nuit dernière n'a pas échappé à cette poisse, puisque les Pacers ont appris, quelques heures avant le coup d'envoi, que Caris LeVert serait absent, comme l'exigent les règles et le protocole sanitaire de la NBA pour les joueurs exposés au Covid-19. Ça n'a pas empêché Sabonis et ses coéquipiers de mettre fin aux espoirs de play-offs de Charlotte, qui aura régalé les fans par la qualité assez excitante de son jeu, mais mardi soir, Lamelo Ball (14 pts à 4/14) et les siens ont été surclassés (144-117).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Malgré cet autre coup du sort, l'équipe du coach Nate Bjorkgren n'a pas raté son entrée dans ce match, emmenée par un Domantas Sabonis qui a donné le ton, dans le combat, dès le premier quart, et le collectif des Pacers prenait déjà le pas sur celui des Hornets, pour construire un avantage de 10 points, qui allait enfler jusqu'à la fin du quart (40-24, 12e), portés par un Doug Mc Dermott, qui a inscrit 16 de ses 21 points dans ce premier acte. Jamais les Hornets ne seront en mesure de renverser la vapeur, malgré leur duo Miles Bridge (23 pts) et Cody Zeller (17). Leur défense a craqué devant le remarquable collectif offensif adverse (8 joueurs ont scoré entre 12 et 23 pts).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

lire aussi En NBA, que retenir de la saison régulière 2020-2021 ? Sabonis, homme clé Sabonis a été un homme clé dans cette victoire (14 pts, 21 rebonds et 9 passes). Et dans cette belle soirée, les Pacers ont retrouvé Malcolm Brogdon, qui n'avait pas joué depuis le 29 avril, la faute à des problèmes aux ischio-jambiers. S'il a été ménagé, et n'a joué que 21 minutes, Brogdon a été efficace (16 pts à 3/5 à 3 points) et altruiste (8 pts), même s'il a avoué avoir joué avec une certaine retenue. « Je suis toujours conscient de ma blessure. ce soir, je savais que je n'allais pas aller chercher des rebonds dans la bataille. Je ne saute pas aussi haut que d'habitude. Il y a des choses que j'évite de faire encore, consciemment et inconsciemment. Mais globalement, je me sens bien et je suis heureux qu'on ait pris cette victoire », a-t-il commenté. Mais l'autre grand artisan de cette victoire aura aussi été Oshae Brissett, la bonne pioche d'Indiana, qui, pour se renforcer, l'a sorti de G-League et lui a offert, fin avril, son premier contrat NBA. Le moins qu'on puisse dire, c'est que Brissett a saisi la balle au bond. Il a été le meilleur scoreur des siens mardi soir (23 pts dont 3/6 à 3 pts, 5 rebonds et 2 passes). Depuis son arrivée à Indianapolis, Oshae Brissett tourne à 13,3 points et 7,1 rebonds de moyenne, et a fait sa place dans le cinq majeur.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« On a vraiment été à la hauteur de l'enjeu, se réjouissait Domantas Sabonis après la victoire. Tout le monde était connecté. J'ai l'impression qu'on se comprend de mieux en mieux à chaque match. La balle bouge bien, et c'est quelque chose de très important. » Ça le sera d'autant plus qu'il faudra ne rien laisser au hasard pour aller chercher le gain de la 8e place, qualificative pour les play-offs, face à Washington, défait par les Boston Celtics la nuit dernière (118-100). lire aussi Le mode d'emploi du tournoi play-in de la NBA

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles