Basket - NBA - Les Phoenix Suns enchaînent une 7e victoire, James Harden (Brooklyn) se lâche enfin

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·5 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les Phoenix Suns ont confirmé, à Memphis, leur bonne forme actuelle. James Harden, auteur de 39 points avec Brooklyn, confirme son retour. La série : et de sept pour les Phoenix Suns ! Oublié leur début de saison poussif (trois défaites sur les quatre premiers matches), les finalistes de la saison dernière ont trouvé leur rythme de croisière. Les Phoenix Suns sont même irrésistibles en ce moment puisque, vendredi, ils ont enchaîné une septième victoire consécutive. Un succès autoritaire, en déplacement à Memphis (119-94), où aucun joueur n'a dû être aligné plus de trente minutes et dix ont inscrit au moins huit points. Chris Paul a signé un match complet avec 15 points, 12 passes décisives, 5 interceptions et 4 rebonds. Côté Grizzlies, les 26 points de Ja Morant (également auteur de 12 rebonds et 6 passes décisives) ont été insuffisants pour ne serait-ce qu'inquiéter la franchise de l'Arizona. lire aussi Les résultats de la nuit Le joueur : James Harden (Brooklyn) est bien de retour Même s'ils auraient sans doute aimé une victoire un peu plus confortable (120-112) face à la plus mauvaise équipe de la ligue (New Orleans), les fans des Brooklyn ont pu se rassurer en ayant la confirmation que le début de saison catastrophique de James Harden n'était plus qu'un mauvais souvenir.

En Louisiane, le divin barbu s'est montré d'une efficacité redoutable avec 39 points, notamment grâce à son 6 sur 10 à trois points (et 11 sur 15 aux lancers), accompagné de 12 passes décisives et cinq rebonds (plus une interception et un contre). C'est la première fois cette saison qu'il dépasse les 30 points. Il a aussi signé le panier décisif qui a validé la victoire des Nets, à trois points, avec seulement 29 secondes au chronomètre. Kevin Durant n'a pas été reste avec 28 points, 8 passes et 7 rebonds. lire aussi Classements L'action : Lu Dort (Oklahoma City) a tout fait Les Sacramento Kings doivent encore se demander comment ils ont pu perdre ce match dans le temps réglementaire face au Oklahoma City Thunder alors qu'ils possédaient le ballon avec cinq secondes à jouer et que le score affichait une égalité à 103-103... La réponse se nomme Luguentz Dort. Le Québécois a réalisé une double action de grande classe. Dans un premier temps, il a chipé le ballon à DeAaron Fox avant de remonter tout le terrain pour aller marquer le lay-up de la gagne à 1''7 de la sirène finale dans un Paycom Center extatique. Dort a terminé meilleur marqueur du match (22 points) à égalité avec son coéquipier Shain Gilgeous-Alexander.

59 Nikola Jokic, de retour de son match de suspension, a réalisé le 59e triple double de sa carrière (22 points, 19 rebonds et 10 passes décisives) lors de la victoire des Denver Nuggets contre les Atlanta Hawks (105-96). Il égale Larry Bird pour le huitième plus gros total de triple double dans l'histoire de la NBA. Les Frenchies : Hayes et Ntilikina plutôt discrets Outre Evan Fournier et Sekou Doumbouya, battus respectivement avec New York et les Lakers, deux autres Frenchies ont foulé les parquets NBA la nuit dernière. Killian Hayes a été le plus utilisé, en tant que titulaire lors de la défaite des Detroit Pistons chez les Cleveland Cavaliers (98-78). En 28 minutes, le meneur n'a inscrit que cinq points, en difficulté au tir (2 sur 9) mais il a noirci sa feuille de statistiques avec six rebonds, cinq passes décisives et six interceptions. Frank Ntilikina a, lui, été utilisé dans son rôle habituel par les Dallas Mavericks (vainqueur à San Antonio, 123-109) avec 17 minutes de jeu, six points (2/5 au tir), 3 passes et 1 rebond mais aussi deux pertes de balle. Theo Maledon (Oklahoma City) et Timothé Luwawu-Cabarrot (Atlanta) ont, eux, eu moins de chance puisqu'ils ne sont pas entrés en jeu. Les autres matches : Milwaukee rechute Après deux victoires de suite, les Milwaukee Bucks ont rechuté vendredi sur le parquet des Boston Celtics (122-113 a.p.). Privé de Giannis Antetokounmpo (préservé à la dernière minute), les Bucks ont vu leur bilan repasser en négatif (6 victoires, 7 défaites). Ils n'ont rien pu faire face à un Dennis Schroder en lévitation, auteur de 38 points.

Les Dallas Mavericks ont obtenu une victoire logique chez les San Antonio Spurs (123-109) en s'appuyant sur leur duo Luka Doncic-Kristaps Porzingis. Ils ont tous les deux inscrit 32 points. Doncic a lui validé un triple double avec 15 passes décisives et 12 rebonds.

Malgré l'absence de Collin Sexton (épaule, out un mois), les Cleveland Cavaliers se sont défaits sans mal des Detroit Pistons (98-78). Darius Garland a marqué 21 points et ajouté 7 passes décisives.

Les Portland Trail Blazers ont enfin obtenu leur première victoire à l'extérieur de la saison. Les coéquipiers de Damian Lillard (20 points, 7 passes, 6 rebonds) ont débloqué leur compteur chez les Houston Rockets, une des pires équipes de la ligue cette saison (104-92).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles