Basket - NBA - Play-offs - En prolongation, Milwaukee remporte le premier match de sa série de play-offs contre Miami

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·4 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les Bucks de Giannis Antetokounmpo se sont fait peur face au Heat. Jimmy Butler a arraché la prolongation pour Miami, mais Milwaukee a eu le dernier mot grâce à un tir décisif de Khris Middleton. Les Bucks lancent les play-offs avec une victoire 109-107. Miami et Milwaukee se sont retrouvés huit mois après leur dernière confrontation en demi-finale de Conférence. Le Heat avait infligé un cinglant 4-1 en muselant le MVP Giannis Antetokounmpo. Une saison plus tard, les deux franchises se retrouvaient pour l'ouverture des play-offs, au terme d'une saison encore écourtée (72 matches au lieu de 82). Le match a été fou, intense et spectaculaire, et ce sont les Bucks qui en sont sortis vainqueurs, 109-107 après prolongation. Jimmy Butler longtemps à la peine... Duncan Robinson a d'abord ouvert les hostilités pour le Heat avec trois paniers à trois points consécutifs avant que les Bucks ne répondent dans le secteur intérieur (38 points dans la raquette en première mi-temps). À 22-24 pour les hommes de Erik Spoelstra à la fin du premier quart-temps, les Bucks ont finalement pris le meilleur dans le deuxième quart-temps (53-50), où l'écart maximal n'aura été que de sept points en faveur des Floridiens. Antetokounmpo était attendu au tournant après ses performances moyennes (21 points de moyenne contre 29 sur la saison) dans la demi-finale contre Miami en 2020. lire aussi Le tableau des play-offs Le Grec a une nouvelle fois était à la peine avec seulement 38 % de réussite au tir (6/16) avant le retour des vestiaires. Brook Lopez et Kris Middleton (11 et 12 points) ont d'ailleurs permis aux Bucks de ne pas s'éloigner du Heat. À la mi-temps Jimmy Butler n'a trouvé la mire qu'une fois en dix tentatives. ...mais sauveur (temporaire) du Heat Le troisième quart-temps a laissé place à autant de tension qu'en première mi-temps. Si Butler a encore eu du mal au tir, Goran Dragic a permis aux siens de passer devant Milwaukee d'une courte tête (78-80) avant le dernier quart-temps. L'adresse du Slovène (6/10) et de Duncan Robinson a compensé les errements du Heat à l'intérieur. En face, un impeccable Jrue Holiday (9 derniers points des Bucks dans le troisième quart-temps) a continué de causer du mal aux défenseurs floridiens. Pour Miami, le dernier quart-temps fut un long chemin de croix pour Bam Amebayo. Avec seulement 9 points, le pivot du Heat n'a inscrit aucun point dans les douze dernières minutes. Pire, le Heat n'a pu s'en remettre qu'à ses arrières Herro, Dragic, Butler et un tir à trois points de Trevor Ariza. À 20 secondes de la fin, alors que le score était de 98-97 pour les locaux, un Jimmy Butler hésitant n'a pas osé prendre le dernier tir pour Miami, laissant deux nouveaux lancers francs pour Antetokounmpo. Le Grec n'en convertit qu'un offrant une dernière possession au Heat. Jimmy Butler s'est chargé de déborder le double MVP en titre et de déposer le ballon dans le panier après un double-pas d'école. 99-99, prolongation.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Kris Middleton récompensé par sa régularité Jrew Holiday a ensuite cru donner la victoire aux siens à 40 secondes du terme par une contre-attaque menée tambours battants. Mais le Slovène Goran Dragic a une nouvelle fois dégainé à trois points, égalisant à 107-107. Sur la dernière possession de la rencontre, Khris Middleton crucifie Miami sur un tir en déséquilibre à moins d'une seconde du terme. Il termine le match avec 27 points à 10/22 au tir.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Au final, les derniers finalistes NBA terminent avec un piteux 6/16 dans la raquette face à un impérial 22/27 pour les Bucks. Si Milwaukee a été maladroit à trois points (5/27) sa domination dans la peinture a été capitale pour arracher le premier match de la série. lire aussi Toute l'actu de la NBA