Basket - NBA - La qualification des Los Angeles Lakers pour les play-offs de NBA en chiffres

·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les Los Angeles Lakers, champions en titre, se sont qualifiés mercredi soir pour les play-offs, en septième position de la Conférence Ouest. Une rareté statistique. Les chiffres ne sont pas rassurants sur les chances des Californiens de conserver leur titre. C'est le nombre de matches remportés par les Los Angeles Lakers la dernière fois qu'ils se sont qualifiés en septième position dans la Conférence Ouest, comme cette saison. C'était en 2013 et ils avaient été balayés par les San Antonio Spurs en quatre matches dès le premier tour. 2 Les Los Angeles Lakers sont la deuxième équipe championne en titre à se présenter en play-offs avec la tête de série numéro 7. La précédente ? Les Dallas Mavericks, qui avaient été balayés en quatre matches secs dès le premier tour par Oklahoma City en 2012. 4 C'est le nombre de fois où les Los Angeles Lakers ont soulevé le trophée Larry O'Brien en tant que tenants du titre, depuis leur arrivée à Los Angeles en 1960 (en 1988, 2001, 2002 et 2010). Mais à chaque fois, ils comptaient au moins 68 % de victoires en saison régulière (et même 76 % en 1988). Cette saison, les Californiens n'ont remporté que 58 % de leurs matches (42 victoires-30 défaites). 6 C'est le plus mauvais classement en saison régulière d'un futur champion NBA. Au total, seules deux équipes ayant fini au-delà de la troisième place de leur conférence ont été sacrées : les Boston Celtics en 1969 (4es à l'Est) et les Houston Rockets en 1995 (6es à l'Ouest). Ces derniers étaient les tenants du titre et représentent un cas unique dans l'histoire. 11 Cela fait onze ans que, dans la Conférence Ouest, l'équipe classée numéro 7 n'a pas éliminé celle numéro 2 au premier tour des play-offs. La dernière fois, il s'agissait des San Antonio Spurs qui, en 2010, avaient éliminé Dallas en six matches (4-2). 15 Pour sa 18e saison en NBA, LeBron James vient de valider sa quinzième qualification en play-offs. Mais il vivra une grande première cette année puisqu'il ne s'était jamais qualifié au-delà de la 4e place de sa conférence. Cela veut dire que pour la première fois, il n'aura pas l'avantage du terrain au premier tour, un niveau de compétition qu'il a toujours franchi.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles