Basket - NBA - Rudy Gobert et Utah écrasent Philadelphie

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Privés de leur pivot Joel Embiid, les Sixers n'avaient aucune chance (85-120) face à un Jazz en appel de deux défaites, et porté par un Rudy Gobert géant (15 points, 17 rebonds, 4 contres). À la sortie du match, il se tenait la gorge et esquissait un rictus. Rudy Gobert venait de répondre, sur le parquet, aux questions de la chaîne nationale TNT. Son timbre, rauque et cassé, trahissait un coup de froid. « J'ai la voix de Shaquille O'Neal ! », en rigolera quelques instants plus tard sur Twitter le pivot français. Autre point commun avec l'ancienne légende sacrée avec les LA Lakers et Miami, Gobert a livré une performance dominante dans la raquette face à Philadelphie, dans la nuit de mardi à mercredi.

Les Sixers, qui évoluent toujours sans Ben Simmons, étaient, il faut dire, également privés de leur superstar Joel Embiid (protocole Covid-19), ainsi que de Danny Green (adducteur) et Matisse Thybulle. Ils ne disposaient d'aucune marge de manoeuvre et n'avaient que peu de chances face à un Jazz en appel de deux défaites de suite à domicile, face à Miami (105-111) et Indiana (100-111). lire aussi Les résultats de la nuit La partie a ainsi tourné à la correction (120-85) après l'illusion entretenue lors du premier quart-temps (30-28 pour Utah). Chez les Sixers, Shake Milton (18 points) a arrosé (7/19), Tyrese Maxey (16 points à 7/14) a fait ce qu'il a pu, Seth Curry, contrairement à son frère, en feu à Brooklyn, était aphone (1/8), et le collectif, surclassé au rebond (42-56), n'a jamais trouvé la mire (36,7 % au tir, 6/29 à 3 points). Gobert, lui, s'est engouffré dans la brèche (15 points à 6 sur 10 au tir, 17 rebonds, 4 contres), son effort défensif donnant le ton pour toute son équipe, et a parfaitement su tirer avantage du choix de Philadelphie de jouer small ball, plutôt que lancer vraiment Andre Drummond (limité à 12 minutes pour 6 points et 6 rebonds).

15,4 Le nombre de rebonds par match cumulés par Rudy Gobert, ce qui en fait le leader de la NBA dans cette catégorie statistique en ce début de saison, devant Nikola Jokic (13,8). lire aussi Classements Bojan Bogdanovic s'occupait du reste de l'autre côté du terrain pour le Jazz (27 points à 9/12, 5/7 à 3 points), qui accueillera Toronto jeudi soir, une nouvelle fois à Salt Lake City. La glissade continue pour les hommes de Doc Rivers, qui encaissent un cinquième revers de rang (première depuis décembre 2017), cinq matches tous manqués par Embiid, et se retrouvent à la septième place à l'Est, ex aequo avec Charlotte (8 victoires-7 défaites). Utah (9-5) est quatrième à l'Ouest.

Les LA Clippers vainqueurs, Batum ménagé Les LA Clippers (9-5, 4es ex aequo à l'Ouest) ont rebondi après leur défaite contre Chicago (90-100) en dominant facilement San Antonio (106-92), grâce à 34 points et 9 rebonds de Paul George, ainsi que 21 unités de Reggie Jackson, qui a shooté la bagatelle de 17 tirs à 3 points (5 réussis). Le Français Nicolas Batum n'a joué que 14 minutes, pour le préserver en raison d'une douleur au tendon d'Achille droit. Il s'est ainsi contenté d'un tir tenté (et raté), 1 rebond et 2 passes. Côté Spurs (4-10, 13e), Dejounte Murray (26 points, 12 rebonds, 9 passes) était bien seul.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles