Basket - NBA - Russell Westbrook réussit un énorme triple-double pour venir à bout d'Orlando

L'Equipe.fr
Après avoir été mené de 21 points, le Thunder a réussi un improbable comeback à Orlando (114-106 a.p.), porté par une performance historique de Russell Westbrook (57 points, 13 rebonds, 11 passes).

Après avoir été mené de 21 points, le Thunder a réussi un improbable comeback à Orlando (114-106 a.p.), porté par une performance historique de Russell Westbrook (57 points, 13 rebonds, 11 passes). Au coeur d'une saison extraordinaire où Russell Westbrook affiche un triple-double de moyenne, ce match restera comme son grand chef d'oeuvre. Deux jours après avoir arraché la victoire à Dallas (92-91), le meneur d'Oklahoma City a en effet réussi un nouveau match héroïque, cette fois sur le parquet d'Orlando, pour l'emporter après prolongation (114-106 a.p.) à la faveur d'un nouveau triple-double, le 38e de sa saison. Sans doute le plus impressionnant. Avec 57 points, 13 rebonds et 11 passes, Westbrook n'a pas seulement qualifié le Thunder en play-offs : il a réussi à afficher une ligne statistique inédite dans l'histoire de la NBA. Jamais, avant lui, un joueur n'avait en effet réussi un triple-double en marquant autant de points (ses prédecesseurs étant James Harden, en 2016, et Wilt Chamberlain, en 1968, qui avaient tous les deux scoré 53 points). «Les mots ne peuvent décrire ce qu'il a réussi, a lâché, soufflé, son équipier Victor Oladipo (13 points). C'est un honneur de jouer à ses côtés.»Un shoot impossible pour aller en prolongation Et sa performance n'aura pas été vaine puisque le Thunder, mené de 21 longueurs (51-72) en milieu de 3e quart-temps, a opéré un extraordinaire retour, impulsé par son meneur de jeu, auteur de 19 points dans l'ultime période, pour arracher la prolongation... sur un shoot impossible de Westbrook, évidemment. En prolongation, il n'y a pas eu match : Oklahoma City a marqué sur ses quatre premières possessions pour prendre le large (112-106) et ne plus jamais être repris. Les 24 points d'Evan Fournier, meilleur marqueur côté Magic, ont donc été vains. «C'est le truc, avec Westbrook : jamais il ne pense qu'un match est perdu, a commenté le coach du Thunder, Billy Donovan. Et il joue avec une telle compétitivité, un tel état d'esprit... Ce qu'il fait est incroyable.»Autre conséquence de cette victoire : Oklahoma City, sixième de la conférence Ouest, est officiellement qualifié pour les play-offs, et peut même encore croire à la quatrième place, synonyme d'avantage du terrain au premier tour.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages