Basket - NBA - San Antonio relance sa série contre Houston mais s'inquiète pour Tony Parker

L'Equipe.fr
Avec un immense Kawhi Leonard et un dernier quart-temps de feu (33-13), San Antonio a égalisé (121-96, 1-1) contre les Rockets mercredi, au deuxième tour des play-offs . Seul hic, la sortie sur blessure de Tony Parker.

Avec un immense Kawhi Leonard et un dernier quart-temps de feu (33-13), San Antonio a égalisé (121-96, 1-1) contre les Rockets mercredi, au deuxième tour des play-offs. Seul hic, la sortie sur blessure de Tony Parker.Sa réception semblait anodine, mais Tony Parker s'est immédiatement couché au sol dans la raquette, incapable de se relever seul. Touché au genou gauche à moins de neuf minutes du buzzer final, le meneur des Spurs a même dû être porté jusqu'aux vestiaires par deux de ses coéquipiers, Dewayne Dedmon et Dejounte Murray. La gravité de sa blessure n'est pas encore connue, mais la moue de Gregg Popovich en conférence de presse - «ce n'est pas bon», a-t-il seulement commenté - disait beaucoup de son inquiétude.Si son meneur français devait manquer un ou plusieurs matches, ce serait un véritable coup dur pour San Antonio, humilié à domicile (99-126) mardi et dépossédé de son avantage du terrain. Parker a vieilli, certes, il s'est adapté, c'est vrai, mais il joue «son meilleur basket», assure Popovich, depuis le début de ces play-offs. Mercredi, il a encore été brillant (18 points à 8/13, 4 rebonds, 3 passes en 26 minutes) en soutien d'un génial Kawhi Leonard (34 points, 8 passes, 7 rebonds, 3 interceptions), pour permettre à son équipe de laver l'affront du match 1 et relancer la série (121-96).Paradoxalement, la sortie de Parker a galvanisé les Spurs mercredi, puisque c'est dans le dernier quart-temps (33-13) qu'ils se sont définitivement détachés, jusqu'à compter 30 points d'avance (118-88) à un peu plus de trois minutes de la fin. Les satisfactions seront nombreuses pour Popovich : son pari de remplacer David Lee par Pau Gasol dans le cinq a fonctionné, même si l'intérieur espagnol n'a pas été très adroit (6 points à 3/11, 13 rebonds, 3 passes et 4 contres), James Harden a été muselé (13 points à 3/17, 10 rebonds, 7 passes, 4 ballons perdus) et, pour la première fois dans sa campagne de play-offs, Houston a marqué moins de 100 points.San Antonio a aussi mieux négocié son entame, qui lui avait cruellement fait défaut mardi. Et si les coéquipiers de LaMarcus Aldridge (15 points, 8 rebonds) n'ont pu maintenir leur adresse folle du premier quart-temps (62%, 33 points marqués) tout au long du match, ils sont restés très justes dans leur sélection de tirs (54,5%), tandis que les Rockets multipliaient les échecs longue distance (11/34, dont 2/9 pour Harden). Les joueurs de Mike D'Antoni sont bien revenus à cinq points (83-88) à la fin du troisième quart-temps, grâce notamment à l'investissement défensif - une fois n'est pas coutume - de leur barbu, mais Jonathon Simmons (14 points en 20 minutes) a redonné de l'air aux Spurs dès le début du quatrième. Match 3 vendredi, à Houston.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages