Basket - NBA - Stephen Curry et Golden State font de nouveau taire Houston et James Harden

L'Equipe.fr
Stephen Curry et les Warriors ont envoyé un message en infligeant aux Rockets leur troisième défaite de suite (107-98). James Harden perd du terrain dans la course au trophée de MVP.

Stephen Curry et les Warriors ont envoyé un message en infligeant aux Rockets leur troisième défaite de suite (107-98). James Harden perd du terrain dans la course au trophée de MVP.LE MATCHBattus chez eux par les Warriors mardi dernier (113-106), les Rockets ont longtemps pu croire qu'ils obtiendraient leur revanche. A Oakland cette fois, ils ont mené de la fin du premier quart-temps au milieu du quatrième et ont compté jusqu'à treize points d'avance (46-59, 23e) lors d'une deuxième période transformée en farandole offensive (69 points marqués).La feuille de matchMais Golden State est passé devant sur un 12-0 au coeur du dernier quart-temps (100-92, 45e). Les Californiens ont effectué ce renversement en usant de leur arme favorite, le tir à trois points (4/9 pour Stephen Curry et Klay Thompson). Avec un «truc» en plus : l'inénarrable Javale McGee, auteur de 13 points, 10 tirs tentés, 5 contres et 3 rebonds offensifs en... 11 minutes.LE MOMENT A PARTNous sommes au coeur du troisième quart-temps, Golden State a un ballon pour passer devant à 70-72 quand une faute offensive est sifflée à Draymond Green. Le couteau suisse des Warriors vient de donner un coup volontaire à James Harden, visant son poignet gauche, celui qui le fait souffrir en ce moment. Mais pourquoi donc ? «Il m'a pincé juste ici», s'est justifié Green, en montrant son flanc droit. «En fait, c'est quelque chose qu'il fait souvent. C'est digne d'un ado.» Interrogé sur la manchette de Green, Harden n'a d'ailleurs pas épilogué...LE JOUEUR : JAMES HARDENLe barbu traverse une période un peu plus compliquée qui pourrait le faire vaciller de sa position de favori pour le trophée de MVP au bénéfice de Russell Westbrook, encore auteur d'un triple double vendredi (32 points, 15 rebonds, 12 passes). Harden n'est pas passé loin d'une performance similaire (17 points, 12 rebonds, 8 passes) mais sans réussir à se défaire de la maladresse (4/18 aux tirs) qui l'accompagne depuis trois matches (29% aux tirs sur ces rencontres).A Oakland, Harden a traversé plusieurs moments étranges, comme sa passe d'armes avec Draymond Green (voir ci-dessus) ou cette séquence durant laquelle son coach, Mike D'Antoni, lui a demandé de défendre sur le pivot adverse Zaza Pachulia, à qui il rend quinze centimètres et vingt kilos. Une tactique qui a fonctionné puisque Houston en a profité pour marquer vite sur l'action suivante. «C'était bizarre, s'est étonné Green. On a laissé un panier à Trevor Ariza, en fait c'était moi qui défendait sur lui, mais j'étais en train de parler à Steph (Curry) en remontant le terrain genre "T"as vu ça ?"»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages