Basket - NBA - Stephen Curry (Golden State), MVP seul au monde

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Malgré les performances inconstantes de son équipe, le meneur des Golden State Warriors réalise sa meilleure saison depuis l'exercice 2015-2016, où il fut unanimement sacré meilleur joueur. Suffisant pour prétendre à nouveau au titre de MVP ?

Son sourire enfantin illumine à nouveau la NBA. De retour sur les parquets après une saison 2019-2020 quasiment blanche, Stephen Curry n'en finit plus d'impressionner depuis la reprise. Ses tirs à 3 points insolents et ses drives dont lui seul a le secret permettent à son équipe de se positionner à la 8e place de la conférence ouest (9 victoires, 8 défaites), malgré les performances irrégulières de ses coéquipiers.

lire aussi
Calendrier et résultats

Dans les meilleurs marqueurs de la Ligue
Quatrième meilleur marqueur de la NBA avec 28,4 points en moyenne par match (derrière Lillard, Durant et Beal), « Baby-face » réalise pour l'instant sa meilleure saison depuis 2015-2016, qu'il avait conclu avec une moyenne de 30,1 points par match avant d'être unanimement désigné MVP. En plus de ses 62 points inscrits face à Portland le 3 janvier, Curry a réalisé 7 autres matchs à plus de 30 points, dont la victoire face aux Lakers le 8 janvier, qu'il a terminé avec 38 unités. Très investi dans le jeu de son équipe, le meneur Californien réalise par ailleurs la meilleure saison de sa carrière aux rebonds, avec une moyenne de 5,5 ballons captés par match.

Sa longue période d'absence ne semble pas non plus avoir porté préjudice à sa légendaire adresse à trois points. Si son taux de réussite derrière l'arc est loin d'être le meilleur de sa carrière (39 %), Curry est néanmoins le joueur NBA ayant inscrit le plus de tirs primés cette saison (74). La vidéo, devenue virale sur les réseaux sociaux, de ses 105 tirs à trois points d'affilée à l'entraînement le 27 décembre laissait déjà présager que le double MVP n'avait rien perdu de son adresse longue distance.

lire aussi
Ils font flamber les statistiques

Souvent trop seul
Avec des statistiques dans les standards des meilleurs joueurs de la Ligue, Curry fait preuve d'une force de résilience impressionnante qui pourrait lui permettre de se positionner parmi les favoris au titre de MVP s'il réussissait à placer son équipe dans les hautes sphères du classement de la Conférence Ouest. La tâche s'annonce cependant ardue. Au contraire de la saison 2015-2016, « Chef Curry » paraît bien seul dans cette équipe des Warriors qui peine à enchaîner les bons résultats. Le faible apport de points de Draymond Green (5 pts de moyenne) et Kelly Oubre (11,6 pts), couplé à l'inconstance d'Andrew Wiggins (17,1 pts), conduisent le meneur des Warriors à assumer presque seul la réussite offensive de Golden State.

lire aussi
Classement Conférence Ouest

Même dans l'hypothèse où il continuerait à enchaîner des statistiques impressionnantes comme celles de son début de saison, il paraît ainsi difficilement envisageable pour Curry de prétendre à un troisième trophée de MVP. Emmener sa franchise en play-off constituerait toutefois une très belle performance pour le meneur de 32 ans, qui permet pour le moment à Golden State de rester dans le coup à l'Ouest après la victoire face à Minnesota lundi. En attendant une éventuelle qualification, les fans des Warriors peuvent déjà se réjouir du retour au plus haut niveau de leur superstar, qui malgré l'absence de spectateurs fait toujours autant vibrer la baie de San Francisco.

lire aussi
Kobe toujours dans les coeurs