Basket - NBA - Tobias Harris permet à Philadelphie de remporter le choc face aux Lakers

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le choc entre les leaders des deux conférences a vu Philadelphie l'emporter contre Los Angeles (107-106) à l'issue d'un match renversant, conclu par le tir décisif de Tobias Harris. Les Lakers ne sont pas passés loin d'un sacré come-back à Philadelphie, dans une affiche au sommet qui a tenu ses promesses. Menée pendant la quasi-totalité de la rencontre, et en retard de douze points à trois minutes de la fin du match (105-93), la franchise de LeBron James (34 points, 6 rebonds, 6 passes) a réussi une impressionnante remontée, jusqu'à s'installer aux commandes à onze secondes du buzzer, grâce à un trois points de Kentavious Caldwell-Pope suivi d'un lay-up d'Anthony Davis (23 points, 8 rebonds). lire aussi Calendrier/Résultats Mais les 76ers ne sont pas leaders de la conférence Est par hasard : pour leur ultime séquence offensive, ils ont choisi de faire confiance à Tobias Harris (24 points à 10/16) qui, d'abord défendu par James, puis par le plus petit Alex Caruso à la suite d'un écran, a profité de son avantage de taille pour inscrire un joli shoot mi-distance à deux secondes et demie de la sirène (107-106). Les Lakers, qui n'avaient alors plus de temps mort à prendre, manquent ainsi leur braquage et concède leur première défaite de la saison à l'extérieur.

La rencontre a aussi été marquée par la grosse faute de James sur Joel Embiid dans le troisième quart-temps. Alors que le Camerounais, ligne de fond, s'était élevé pour déposer la balle dans le cercle, le « King » l'a poussé, assez pour qu'Embiid soit déséquilibré et retombe lourdement sur le dos. En souffrance, le pivot des 76ers a pu continuer le match, « mais il n'était plus vraiment le même joueur après ça », a jugé son coach Doc Rivers. James a été sanctionné d'une faute flagrante de niveau 1. « Si c'était moi qui avais commis cette faute, j'aurais probablement été exclu », a noté Embiid (28 points) après la rencontre.

Denver, Golden State et New Orleans en démonstration Les Nuggets et les Warriors n'ont pas eu à puiser dans leurs ressources pour s'imposer, respectivement contre Miami (109-82) et Minnesota (123-111). Les deux franchises de l'Ouest ont pu faire tranquillement tourner leur effectif derrière Nikola Jokic (21 points, 11 rebonds) et Stephen Curry (16 points, 8 passes). Très nette victoire également pour les Pelicans contre Washington (124-106), grâce à Zion Williamson et Brandon Ingram qui ont chacun marqué 32 points. lire aussi Classements