Basket - NBA - Tony Parker, «source d'inspiration» des San Antonio Spurs face à Memphis

L'Equipe.fr
Bonne surprise du début des play-offs, Tony Parker a su apporter offensivement aux San Antonio Spurs. Deuxième meilleur marqueur de son équipe après deux matches (16,5 pts), il a surpris dans un registre qui n'est pas vraiment le sien. De quoi s'attirer les louanges de son entraîneur et ses coéquipiers.

Bonne surprise du début des play-offs, Tony Parker a su apporter offensivement aux San Antonio Spurs. Deuxième meilleur marqueur de son équipe après deux matches (16,5 pts), il a surpris dans un registre qui n'est pas vraiment le sien. De quoi s'attirer les louanges de son entraîneur et ses coéquipiers.Chez les San Antonio Spurs, savoir mettre en lumière un joueur dont on n'attendait pas forcément de grosses performances est une habitude. Dans la hiérarchie établie par l'entraîneur Gregg Popovich, seul Kawhi Leonard est l'indéboulonable n°1 de sa franchise. Les autres positions, et priorités, restent interchangeables. Si LaMarcus Aldridge semble être le lieutenant privilégié pour épauler Leonard, d'autres joueurs ont parfois la possibilité de se mettre en avant.C'est une mécanique qui ne surprend plus Tony Parker. Le meneur de jeu, qui vient de boucler la deuxième saison régulière la plus discrète de sa longue carrière NBA (10,1 pts), a signé deux superbes matches face aux Memphis Grizzlies pour le début du premier tour des play-offs. Si les Spurs mènent 2-0, ils le doivent en partie au Français, qui a retrouvé une condition physique très appréciable à ce moment de la saison. «Il est en forme, il a fait en sorte de l'être, s'est félicité Gregg Popovich après la victoire de son équipe lundi (96-82). Il défend très bien et essaye de créer des choses pour nous. C'est très important.»Une adresse à trois points providentielleAvec un temps de jeu toujours aussi maîtrisé (23 minutes, 25,2 en saison régulière), «TP» a su faire mal aux Grizzlies des deux côtés du terrain. Défensivement en harcelant sans cesse Mike Conley, offensivement en retrouvant l'agressivité qui lui a permis de se forger la réputation d'être un des meilleurs meneurs de sa génération. Si lors du match 2 Conley a été un peu plus en vue (24 pts), ça n'a été le cas que grâce à une belle adresse à trois points (4/8).C'est d'ailleurs dans ce registre que l'ancien international tricolore a soulagé son équipe. En deux matches, il a inscrit 5 tirs primés en 7 tentatives, toutes depuis les corners (2/3 et 3/4). Deux secteurs où il n'a pas eu pour habitude de briller cette saison (17/52, 32,7%). Lors du premier affrontement, c'est sur un panier à trois points de Parker que les Spurs avaient repris les commandes dans la foulée d'une entame poussive. Lundi soir, il a inscrit deux tirs lointains coup sur coup pour creuser l'écart. Son troisième tir primé du match, inscrit à 8 minutes du terme, a soulagé son équipe qui avait vu Memphis revenir à quatre points.Une polyvalence qui ouvre de belles perspectivesUne prestation salué par son coéquipier Kawhi Leonard : «Il a été génial. Il marque ses tirs ouverts, entre dans la raquette, nous offre des lancers, et des tirs ouverts. C'est un vétéran, il a joué les play-offs seize fois. Il sait quoi faire.» Son remplaçant, Patty Mills, a même qualifié les prestation de Parker de «source d'inspiration» pour San Antonio.Les Grizzlies, qui s'attendaient à voir Mike Conley dominer sans trop de problème son duel, vont devoir trouver les solutions pour contenir le Frenchie. Ça ne sera pas si simple, d'autant plus s'il a ajouté à sa panoplie un tir à trois points fiable. Cela ouvrirait un peu plus les espaces pour ses ailiers et intérieurs, qui pour l'instant n'ont pas encore pu bénéficier de la vision du jeu de leur meneur (3 passes décisives au total contre 4,5 par match cette saison). C'est dire si, à 35 ans, Tony Parker a de quoi peser dans le jeu de nombreuses manières. Peut-être plus encore que lors de ses plus belles années.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages