Basket - NBA - Trois de chute pour Philadelphie, Boston et les Clippers maîtrisent

L'Equipe.fr
L’Equipe

Philadelphie, à Indiana, a subi une troisième défaite de rang. En déplacement également, Boston et les LA Clippers ont, eux, fini l'année sur un succès facile. Les Philadelphia 76ers ont concédé leur troisième défaite de rang (à l'extérieur à chaque fois) pour terminer 2019. Cette fois, ce sont chez les Indiana Pacers que les Sixers ont chuté (115-97). Sans Joël Embiid (préservé à cause de douleurs au genou gauche), ils n'ont pas été capables de tenir la comparaison longtemps avec Indiana. Portés par Domantas Sabonis (23 points), les Pacers ont fait la course en tête, accélérant encore dans le troisième quart-temps pour compter jusqu'à 36 points d'avance (87-51, 30e). Un scénario qui n'a pas plu à Brett Brown, l'entraîneur de Philadelphie : «C'est une performance décevante après Miami (défaite en prolongation) et sachant qu'on restait sur deux défaites.» Ce résultat fait glisser Philadelphie à la sixième place de la conférence Est, juste derrière leurs adversaires du jour. Sévèrement battus par Toronto chez eux, les Boston Celtics ont bien rebondi mardi en déplacement chez les Charlotte Hornets. C'était la troisième et dernière rencontre de la saison entre les deux équipes et les Celtics ont obtenu une troisième victoire (109-92) « sweepant » les Hornets pour 2019-2020. Le trio composé de Jayson Tatum (24 points), Kemba Walker (22) et Gordon Hayward (21) a été décisif. C'était la deuxième fois que Walker revenait à Charlotte dans la peau d'un adversaire. «Un peu moins d'émotions, un peu plus de fun», a résumé le meneur de Boston à propos de son après-midi. Les Hornets se sont montrés trop maladroits (39 % au tir) pour inquiéter les Celtics. A noter que Nicolas Batum n'a pas été aligné une seule seconde pour le troisième match consécutif. Pour leur premier match sans le meneur Patrick Beverley (poignet), les Los Angeles Clippers n'ont pas tremblé chez les Sacramento Kings qu'ils ont éteint offensivement (105-87). Les deux stars des Clippers ont parfaitement guidé leur équipe. Kawhi Leonard a compilé 24 points, sept passes décisives, deux rebonds et deux interceptions. Paul George a lui frôlé le triple-double (ç'aurait été le premier avec les Clippers et seulement le 4e de sa carrière) pour une passe décisive : 21 points, onze rebonds, neuf passes décisives (et trois interceptions).

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi