Basket - NBA - Utah dans le dur, Miami en ébullition en NBA

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·4 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sans Rudy Gobert, Utah a perdu un quatrième match d'affilée, face à Cleveland (91-111). Miami reste au contact en haut de la Conférence Est grâce à son succès contre Atlanta (115-91). La perf : Tyler Herro porte le Heat Le Miami Heat est en ébullition et a signé mercredi sa huitième victoire en dix rencontres, sur le parquet des Atlanta Hawks (115-91). Les Floridiens ont beau être privés de Jimmy Butler (cheville) et de Bam Adebayo (pouce), ils ont été boostés par la performance de Tyler Herro, proche du triple-double (21 points, 11 passes, 9 rebonds). Ajoutez à cela les apports de Caleb Martin (18 points) et Duncan Robinson (14 points) et une défense agressive qui a limité Atlanta à 39 % d'adresse (29 % à 3 points) et voilà le Heat sur la 3e marche du podium de la Conférence Est, sur les basques des Brooklyn Nets. Côté Atlanta, Timothé Luwawu-Cabarrot a été plus discret qu'en d'autres occasions ces dernières semaines (13 minutes, 4 points et 3 passes).

La mauvaise spirale : Utah souffre sans Gobert Depuis que Rudy Gobert a été écarté des terrains pour un protocole Covid, le Jazz tire la langue, avec une seule victoire pour quatre défaites de rang, dont la dernière la nuit dernière face à Cleveland (91-111). Les Cavaliers ont construit leur succès dans le 3e quart-temps, quand ils ont muselé le Jazz pendant huit minutes pour leur infliger un 21-0. Donovan Mitchell a inscrit 17 points, mais à l'image de toute son équipe, sa main a tremblé au tir (seulement 6/16). Utah, qui doit composer avec huit joueurs absents en tout, est désormais 4e de la Conférence Ouest (28 v.-14 D.), dépassé par des Memphis Grizzlies en fusion (10 victoires de rang). lire aussi NBA : calendrier et résultats La très mauvaise spirale : Russell Westbrook et les Lakers fantomatiques Les Los Angeles Lakers ont été dépassés sur le parquet des Kings de Sacramento (116-125), qui ont notamment appuyé sur l'accélérateur dans le 3e quart-temps (remporté 40-23) et se sont montrés particulièrement incisifs dans la raquette, où ils ont inscrit 70 % de leurs points. LeBron James s'est encore démené (34 points, 7 rebonds, 6 passes), mais ses bonnes statistiques actuelles (plus de 34 points de moyenne sur les 12 derniers matches) ne parviennent pas à maintenir la tête de son équipe hors de l'eau (7 défaites dans le même laps de temps). En l'absence d'Anthony Davis, les projecteurs sont braqués sur Russell Westbrook, en difficulté ces derniers temps et encore en deçà de ses standards mercredi (12 rebonds et 6 passes, certes, mais seulement 8 points et 2/14 au tir).

lire aussi Le classement de la Conférence Ouest La très, très mauvaise spirale : dix de chute pour Orlando Toujours bon dernier à l'Est, Orlando a connu mercredi sa dixième défaite consécutive, sur le parquet des Washington Wizards (106-112). Au chapitre des séries, les New York Knicks ont stoppé la marche des Dallas Mavericks qui restaient sur six succès - Frank Ntilikina n'a joué qu'une minute (2 points, 1 rebond) -, sur leur parquet du Madison Square Garden (108-85), grâce notamment à Evan Fournier (13 points, 5 rebonds, 3 passes) et Julius Randle (17 points, 12 rebonds, 8 passes), mais surtout au jeune R.J. Barrett, auteur de 32 points et qui est devenu le plus jeune joueur de la franchise (21 ans) à aligner cinq matches au-delà de la marque des 30 points. Fin de série également pour Philadelphie, qui visait une 7e victoire, face aux Charlotte Hornets (98-109), malgré un huitième match de rang à plus de 30 points (31) pour Joel Embiid, qui rejoint Wilt Chamberlain et Allen Iverson, les seuls joueurs des Phillies à avoir réussi une telle performance avant lui.

lire aussi Le classement de la Conférence Est Les Celtics enchaînent Dans les autres rencontres, les Boston Celtics ont signé une troisième victoire, face à Indiana (119-100), emmenés par un Jaylen Brown (34 points) et un Jayson Tatum (33 points) intenables. Dejounte Murray a beau avoir signé un triple-douple (32 points, 10 rebonds, 11 passes) pour San Antonio, il n'a pu éviter la défaite des Spurs face aux Houston Rockets (124-128).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles