Basket - NBA - Le Utah Jazz, avec un Rudy Gobert en forme, obtient un troisième succès de suite, comme Milwaukee et Minnesota

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le Utah Jazz, avec un Rudy Gobert ayant enregistré un solide double double, les Milwaukee Bucks et les Minnesota Timvberwolves ont tous les trois remporté un troisième match de suite samedi. Le match entre le Utah Jazz et les Sacramento Kings aurait pu partir aux oubliettes de la saison régulière NBA aussitôt son issue (une facile victoire du Jazz, 123-105) connue. Après tout, il n'y a pas eu la moindre surprise dans ce résultat final ni le rendement des stars du Jazz. Donovan Mitchell a marqué 26 points alors que Rudy Gobert a signé un nouveau très solide double double dans la lignée de son début de saison (21 points, 14 rebonds, 1 contre). Mais un fan a décidé de rendre la fin de rencontre mémorable. Installé au premier rang, il avait visiblement abusé de la boisson et de la nourriture. Et à moins de dix minutes de la fin du match, pendant un temps mort, il a été pris d'un vomissement incontrôlable qui a souillé le parquet et contraint les arbitres à stopper le match. L'arrêt a duré une bonne dizaine de minutes, le temps de nettoyer parfaitement le terrain et d'escorter ce supporter vers la sortie.

Rudy Gobert « C'est l'équipe qu'on veut être parce que c'est difficile à défendre et marrant de jouer comme ça » « C'était une situation étrange, a soufflé Quin Snyder, l'entraîneur d'Utah. On était dans un temps fort (12-2 avant l'interruption) et on a réussi à garder notre concentration malgré ça. » Alors qu'Utah enchaîne une troisième victoire (et la 5e en huit déplacements), Gobert a apprécié : « On joue différemment en tant qu'équipe. On est prêts à mieux faire circuler le ballon et quand ça arrive, j'ai l'opportunité d'avoir plus de rebonds offensifs (7 de ses 14 prises samedi soir). C'est l'équipe qu'on veut être parce que c'est difficile à défendre et marrant de jouer comme ça. » A domicile, les Minnesota Timberwolves se font aussi fait plaisir en détruisant les Memphis Grizzlies (138-95). Ils ont même compté jusqu'à 45 points d'avance en cours de partie. Les choses se sont vite décantées avec un premier quart-temps à 40-23 en faveur des « Wolves » grâce à un Anthony Edwards intenable, auteur de 17 points sur cette seule période grâce à un cinq sur cinq à trois points et un énorme dunk. D'Angelo Russell (28 points) et Karl-Anthony Towns (21) se sont mis au diapason de leur jeune coéquipier pour une promenade de santé face à des Grizzlies manquant de mordant à l'image de Ja Morant (11 points seulement, égalant son plus petit score de la saison). À noter que le Frenchie, Killian Tillie a joué sept minutes et marqué trois points pour Memphis. Pour la première fois cette saison, Minnesota a gagné trois rencontres consécutives. Trois de suite, c'est aussi la thématique pour les champions en titre. Après les Lakers et Oklahoma City, les Milwaukee Bucks ont pris le dessus sur le Orlando Magic (117-108). Giannis Antetokounmpo a montré la voie avec 32 points et 20 rebonds. Le double MVP de la ligue a pu compter sur le soutien de Bobby Portis auteur de son meilleur match de la saison avec 24 points et 15 rebonds. Cela permet à Milwaukee de dépasser les 50 % de victoires (9 victoires-8 défaites) pour la première fois depuis le 27 octobre (à 3 v.-2 d. à l'époque) et de revenir à portée de la cinquième place. lire aussi Les résultats de la nuit

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles