Basket - NBA - Utah maîtrise les Lakers, Boston chute et Washington surprend

L'Equipe.fr
·4 min de lecture

Soirée tranquille pour le Utah Jazz sur le parquet des Los Angeles Lakers (111-97), tandis que la belle série des Boston Celtics a pris fin face à Chicago (96-102). Les Washington Wizards sont complètement relancés dans la course aux play-offs. Le leader : le Jazz jamais inquiété par les Lakers Les Los Angeles Lakers n'ont évidemment rien à voir avec le champion sortant lorsqu'ils évoluent -et ce depuis un mois - sans Anthony Davis (absent depuis deux mois) ni LeBron James. Mais le Utah Jazz n'est pas du genre à bouder une soirée à l'extérieur sans le moindre soubresaut, qui permet par ailleurs au coach Quin Snyder d'économiser ses joueurs les plus importants. D'autant plus que la franchise de Salt Lake City va jouer quelque temps sans Donovan Mitchell (cheville). lire aussi Calendrier/Résultats Bien aidé par Bojan Bogdanovic (19 points, 4 passes) et Joe Ingles (21 points, 4 rebonds, 5 passes), l'actuel leader de la Conférence Ouest (43v-15d) n'a jamais été mené et, une fois l'écart stabilisé (25 points maximum), a pu faire tourner (111-97). Ainsi, aucun élément n'a été sollicité plus de 31 minutes. Un véritable luxe, associé à une belle adresse (57,3 %). Les Californiens, eux, se satisferont seulement d'avoir vu Talen Horton-Tucker se distinguer en sortie de banc (24 points). La série : Washington, enfin le réveil ? Les Wizards auraient-ils (enfin) eu la bonne idée de se lancer dans une course à la qualification pour les play-offs. La franchise de la capitale américaine, qui se repose essentiellement sur Bradley Beal (30 points lundi) et Russell Westbrook (13 points, 11 rebonds, 17 passes), a remporté face à l'Oklahoma City Thunder (119-107), une cinquième victoire de rang. Une bonne série synonyme de remontée à la dixième place de la Conférence Est (24v-33d), et donc de relance complète dans la lutte pour la qualification en play-offs (via play-in ou non). 172 Russell Westbrook a validé le 172 triple-double de sa carrière. Le meneur-arrière est bien parti pour s'adjuger dès cette saison le record NBA en la matière, détenu par Oscar Robertson (181). La surprise : Boston chute face à Chicago Alors qu'ils restaient sur six succès de rang, les Boston Celtics sont tombés face aux Chicago Bulls à domicile (96-102). Ces derniers, portés par Nikola Vucevic (29 points, 9 rebonds), en l'absence de Zach LaVine (protocole sanitaire), ont haussé le ton depuis deux matches, achevés en encaissant moins de 100 points. L'ailier Jayson Tatum a été la principale victime de cette volonté de défendre plus fort : il a certes validé le premier triple-double de sa carrière (14 points, 13 rebonds, 10 passes) mais il a été tenu à un minuscule 3 sur 17 au tir. 32,7 % L'adresse famélique des Indiana Pacers (34/104) ne leur a donné aucune chance de croire à la victoire à domicile face aux San Antonio Spurs (94-109). Les Frenchies : Gobert économisé, Hayes à l'aise En chef de file de la délégation française en NBA, Rudy Gobert a lui aussi été économisé par Quin Snyder lors de la victoire de Utah contre les Lakers. Cela ne l'a pas empêché de compiler 14 points et 10 rebonds en 29 minutes. Pour les Detroit Pistons, le meneur Killian Hayes était dans le cinq de départ face à Cleveland. En 33 minutes, le rookie a compilé 12 points (à 5 sur 8 au tir), 9 passes et 3 rebonds. Une sortie intéressant seulement ternie par 5 ballons perdus. Du côté de l'Oklahoma City Thunder, Théo Maledon a été maladroit (5 sur 15), ce qui ne l'a pas empêché de livrer un match complet face à Washington (15 points, 7 rebonds, 5 passes). Son compatriote Jaylen Hoard a eu droit à 15 minutes en sortie de banc, pour un passage plutôt propre (6 points, à 100 %, 6 rebonds, 1 passe et 1 contre). OKC est en revanche sur une terrible série, assumée, de 11 défaites. Adam Mokoka (Chicago) et Killian Tillie (Memphis) n'ont pas été sollicités pendant la soirée tandis qu'Axel Toupane (Milwaukee) n'était pas inscrit sur la feuille de match, tout comme Sekou Doumbouya (Detroit), en protocole commotion. Et aussi... Les Detroit Pistons d'Isaiah Stewart (18 points, 16 rebonds) ont dominé les Cleveland Cavaliers à domicile (109-105). À la faveur d'une deuxième mi-temps à sens unique (59-36), le Miami Heat de Kendrick Nunn (30 points, 7 rebonds, 8 passes) a facilement dominé les Houston Rockets (113-91).