Basket - NBA - Les Washington Wizards se relancent face aux Atlanta Hawks et mènent 3-2 dans la série

L'Equipe.fr
Les Washington Wizards ont profité de leur retour à domicile pour se relancer face aux Atlanta Hawks dans la série du premier tour des play-offs. Vainqueurs du match 5 (103-99), John Wall et les siens ont pris une option sur la qualification pour les demi-finales de Conférence en menant 3-2.

Les Washington Wizards ont profité de leur retour à domicile pour se relancer face aux Atlanta Hawks dans la série du premier tour des play-offs. Vainqueurs du match 5 (103-99), John Wall et les siens ont pris une option sur la qualification pour les demi-finales de Conférence en menant 3-2.

Au coup de sifflet final, il y avait une forme d'incompréhension dans les regards des Washington Wizards. Courts vainqueurs des Atlanta Hawks mercredi soir à l'occasion du match 5 de la série du premier tour des play-offs (103-99), les joueurs de Scott Brooks n'ont surtout par compris que leurs adversaires n'aient pas tout tenté en fin de match pour réduire l'écart, qui n'était que de quatre points à 47 secondes du buzzer. Un temps largement suffisant pour multiplier les fautes et tenter de revenir au score en envoyant les Wizards sur la ligne des lancers, mais les visiteurs ont préféré faire tourner le ballon pour trouver de bons tirs plutôt que de disputer une fin de match à rallonge.

«Je pensais qu'ils allaient faire des fautes, ou au moins nous presser, s'est étonné John Wall après la partie. Mais ils nous ont laissé le chrono défiler.» Le meneur de jeu de Washington (20 pts à 9/20, 14 pds, 6 rbds) a livré un match solide pour le retour de son équipe à domicile, bien aidé par Bradley Beal (27 pts à 11/22, 5 rbds). Deux prestations qui ont gâché celle de Dennis Schröder (29 pts à 10/18, 11 pds). Le joueur allemand des Hawks a tout fait pour garder son équipe dans le coup mais il n'a pas été aidé par la grosse maladresse de son équipe (40,9%). Seul Paul Millsap (21 pts à 8/19, 11 rbds) a été plutôt bon.

Dwight Howard aux abonnés absents

Le plus regrettable pour Atlanta reste peut-être l'incapacité de Dwight Howard à être efficace sur cette série. Une inconstance qui porte préjudice à sa franchise alors que Washington, privé d'Ian Mahinmi, ne domine pas vraiment avec ses intérieurs. Marcin Gortat (5 pts à 1/6, 10 rbds) n'apporte pas en attaque, et Marcus Morris (8 pts, 5 rbds) passe plus de temps à s'adonner au «trash talk» qu'à jouer.

Mercredi, l'ancien pivot des Lakers et de Houston a été handicapé par les fautes, ce qui l'a empêché de trouver de vraies marques sur le terrain. Après avoir commis sa cinquième faute en début de dernier quart, Mike Budenholzer a dû se résoudre à jouer sans lui.

Plutôt que de se focaliser sur les absences individuelles, le coach des Hawks a préféré positiver malgré cette fin de match surprenante : «Je ne suis pas frustré par ce que nous avons fait en attaque», a-t-il assuré. Désormais, Atlanta n'a pas le choix et se doit «d'être l'agresseur» au match 6 (vendredi soir). Washington mène désormais 3-2 dans la série et une seule victoire suffira aux Wizards pour rejoindre le vainqueur de l'affrontement entre Boston et Chicago (Boston mène 3-2) en demi-finale.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages