Basket - NBA - Les Wizards en très grande forme, les Pelicans sortent la tête de l'eau en NBA

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Washington, leader surprise de la conférence Est, a continué son très beau début de saison en battant Orlando (104-92) sans son leader Bradley Beal. Après neuf défaites, les Pelicans sont venus à bout de Memphis (112-101). La perf': Washington Fin 2020, après douze rencontres, Washington traînait tout au fond du classement avec trois victoires pour neuf revers. Un an plus tard, à la surprise générale, la franchise de la capitale a inversé son bilan et s'est installée sur le trône de la conférence Est ! Dans la nuit de samedi à dimanche, malgré l'absence de Bradley Beal, endeuillé par la disparition de sa grand-mère, les Wizards ont dominé Orlando (104-92), leur quatrième victoire d'affilée. Spencer Dinwiddie (23 points, 11 rebonds, 6 passes) a réussi un match très solide à la mène et Montrezl Harrell (20 points, 6 rebonds, 7 passes) a apporté son énergie en sortie de banc. « Pour l'instant, je suis satisfait du travail de mes gars mais nous n'allons pas nous arrêter là, promet le coach de Washington, Wes Unseld Jr. Nous n'allons pas nous satisfaire de ce bilan. »

La remontée : Cleveland Mené de 19 longueurs à trois minutes de la fin du troisième quart-temps, Cleveland a réussi une fin de match fantastique pour renverser Boston (91-89) sur son parquet. Au plus bas, les Cavs ont passé un 24-4 à leurs adversaires du soir et ont repris les commandes du match à six minutes du buzzer, Darius Garland (22 points, 6 passes) assurant le succès des siens en marquant deux lancers-francs décisifs dans le money time. « Il y a beaucoup de coeur dans cette équipe, s'est félicité l'arrière américain. Nous n'abandonnons jamais. » Cleveland est au pied du podium à l'Est, Boston seulement dixième. lire aussi La nuit des Bleus : Hayes régale les Pistons La fin de série : New Orleans « On a gagné, et le simple fait de prononcer ces mots me fait du bien. » Après la victoire de New Orleans contre Memphis (112-101), Willie Green, le coach des Pelicans, ne cachait pas sa joie d'avoir décroché son premier succès de l'année à domicile, son premier aussi après neuf défaites d'affilée. Cette réaction coïncide avec le retour de blessure de Brandon Ingram (19 points), même si la franchise de la Louisiane attend surtout Zion Williamson (pied cassé, retour attendu avant la fin de l'année). Déjà corrigés par Phoenix la veille, les Grizzlies sont sur une pente glissante. Sans Embiid, Philly coule Philadelphie a perdu son quatrième match d'affilée sans Joel Embiid (Covid) face à Indiana (118-113), malgré les 32 points de Tobias Harris. Macolm Brogdon a réussi un triple-double (13 points, 10 rebonds, 10 passes) et Justin Holiday a ajouté 27 points en sortie de banc pour assurer le succès des Pacers.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles