Basket - NBA - Zion Williamson et les Pelicans plus haut que Phoenix

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Emmené par un Zion Williamson de gala, New Orleans s'est imposé face aux Suns dans la nuit de mercredi à jeudi (123-101). La petite série de trois victoires des Phoenix Suns s'est interrompue, dans la nuit de mercredi à jeudi, puisque la franchise de l'Arizona s'est inclinée assez largement face à New Orleans (123-101). Les Suns sont tombés sur un vol de Pelicans qui s'est élevé très haut, à l'image de ce dunk une main de Zion Williamson, qui concluait un alley-oop et scellait l'énorme partie livrée par la star de la franchise de Louisiane.

Zion Willamson a été omniprésent partout. Offensivement d'abord, en pilonnant la défense des Suns (28 pts à 12/14 au tir), au rebond (7) et à la passe (6) ; mais il a été aussi très investi défensivement, réalisant ce qui est probablement son meilleur match de la saison, comme le soulignait son coach, Stan Van Gundy : « C'est incontestablement son meilleur match de l'année si on considère son impact des deux côtés du terrain, a commenté ce dernier. C'est ce qu'il a fait de mieux défensivement depuis que je le vois jouer. Il a couvert beaucoup de terrain, il a beaucoup donné. » Brandon Ingram, ailier des Pelicans, au sujet de Zion Williamson « Je vois ce qu'il est capable de faire tous les jours, mais je suis toujours stupéfait chaque fois qu'il le fait » Et cet effort collectif, aux deux bouts du terrain, a vite eu raison de Phoenix, débordé, impuissant, maladroit (8/35 à 3 points), en difficulté au rebond (44-39) et un moment mené de 37 points. Il faut dire qu'aux côtés de Williamson, Brandon Ingram (23 points, 4 rebonds, 6 passes) et Lonzo Ball (18 points, 6 rebonds, 1 passe) ont eu un gros impact. Le retour au jeu de Steven Adams, après un problème au mollet gauche, a été également probant avec un beau double-double à la clé (11 points, 13 rebonds). lire aussi Calendrier/Résultats Tout ça faisait beaucoup pour les Suns, qui ont été menés toute la deuxième mi-temps, et pontaient encore à -28 dans le quatrième quart, sans jamais pouvoir renverser la tendance malgré le match de Devin Booker (25 points à 9/20, 4 rebonds) et le double-double de Deandre Ayton (13 points, 11 rebonds). Pendant que Zion Willamson terminait en « freestyle », régalant son staff et ses coéquipiers. « Je vois ce qu'il est capable de faire tous les jours, mais je suis toujours stupéfait chaque fois qu'il le fait », a souligné l'ailier des Pelicans Brandon Ingram. Quant à l'intéressé, il a préféré rester humble : « Je sais toute l'énergie qu'on peut déployer et dont on a besoin. Et je sens que je progresse au fur et à mesure que la saison avance », a-t-il simplement déclaré. lire aussi Classements