Basket - NCAA - NCAA : Connecticut battu au buzzer après 111 victoires de suite

L'Equipe.fr
Au buzzer, Morgan William (Mississippi State) a mis fin vendredi à l'une des plus longues séries d'invincibilité du sport américain, celle de l'université de Connecticut qui restait sur 111 victoires.

Au buzzer, Morgan William (Mississippi State) a mis fin vendredi à l'une des plus longues séries d'invincibilité du sport américain, celle de l'université de Connecticut qui restait sur 111 victoires.La dernière fois que les deux équipes s'étaient rencontrées, en 2016, lors des phases finales du tournoi universitaire féminin, Mississippi State avait été corrigé de 60 points (98-38). Quadruple champion en titre, le collectif de Connecticut avait encore frappé. Ce n'était pas une surprise : depuis novembre 2014, il n'avait plus perdu le moindre match. Au moment de retrouver Mississippi State vendredi, en demi-finale du tournoi NCAA, «UConn» en était à 111 victoires de suite, et semblait prêt à s'envoler vers un 5e sacre d'affilée. Sauf que les joueuses Mississippi State, revanchardes, n'avaient pas oublié la déconvenue subie un an plus tôt. Pour leur première apparition au Final Four, c'est peut-être parce qu'elles n'avaient rien à perdre qu'elles ont réussi l'impossible, vendredi, en s'imposant (66-64) sur un superbe shoot au buzzer de l'arrière Morgan Williams (1,67m). Une heure plus tard, en conférence de presse, elle se dira encore «sous le choc», incapable de réaliser l'ampleur de l'exploit que son équipe venait d'accomplir. «Personne ne nous pensait capable d'une performance pareille, se félicitait de son côté le coach de Mississippi State, Vic Schaefer. On vient de battre la plus grande équipe, et qui était en train de réaliser la plus grande série, de l'histoire du sport.»En finale dimanche, Mississippi State tentera de décrocher le premier sacre de son histoire face à South Carolina.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages