Basket - Pro B - Fos Provence retrouve l'élite du basket français, Paris et Blois se disputeront le deuxième ticket

·2 min de lecture

Vainqueur à Nantes vendredi (89-71) lors de la dernière journée de Pro B, Fos Provence Basket a assuré son billet pour l'élite du basket français, trois ans après une première expérience. Le deuxième ticket se joue entre Blois, qui a encore quatre matches à son programme, et Paris. La deuxième balle de match était la bonne. Trois jours après avoir raté le coche à domicile (défaite contre Quimper, 66-75), Fos Provence Basket a assuré vendredi la première place de Pro B permettant l'accession à l'élite du basket français. Les Provençaux se sont imposés à Rezé, face à Nantes (89-71, 43-31 à la pause) lors de la 27e journée, la dernière soirée complète au bout d'une saison dont le calendrier a été perturbé par la crise sanitaire. Emmené par l'entraîneur Rémi Giuitta et le meneur de jeu Édouard Choquet, déjà là en 2018, Fos-sur-Mer connaîtra donc en 2021-2022 une deuxième expérience dans l'élite après avoir découvert le plus haut niveau national en 2018-2019, une saison achevée à la 17e place de la Jeep Élite et par un retour en Pro B. Avec la défaite de Blois face à Denain (63-79), l'équipe de la grande agglomération marseillaise, qui possède le panier-average sur Paris (deux victoires) et a l'avantage sur Blois dans le cas d'une égalité finale à trois, est désormais assurée de terminer première du classement pour la première fois de son histoire. lire aussi Le classement de Pro B Le deuxième billet pour Paris ou Blois Avec quatre matches en retard à disputer d'ici au 20 juin, Blois est encore en position d'accrocher la deuxième place qui offre elle aussi un ticket pour l'élite, puisque les play-offs ont été supprimés exceptionnellement en raison de la situation sanitaire. Vainqueur de ses sept derniers matches, dont vendredi à Lille (92-70), Paris, ex aequo avec Fos-sur-Mer et Blois, conserve également une chance de montée mais en raison de paniers-average défavorables sur ses deux rivaux, le club de la capitale, professionnel depuis 2018, doit compter sur un revers au moins des joueurs du Loir-et-Cher. À défaut, Blois terminerait deuxième de l'égalité à trois à 23 victoires. Et accéderait pour la première fois de son histoire à l'élite. Les quatre derniers matches de Blois Blois - Nancy (7e), le 13 juin
Blois - Saint-Chamond (16e), le 15 juin
Gries-Oberhoffen (8e) - Blois, le 18 juin
Lille (9e) - Blois, le 20 juin

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles