Basket - Qualif. Euro (H) - Bleus - Pas de joueurs NBA en équipe de France pour les qualifications à l'Euro 2022 en novembre

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

La reprise de la NBA le 22 décembre ne permettra pas la participation du contingent français aux matches de qualification à l'Euro 2022 contre la Grande-Bretagne et l'Allemagne. L'espoir de voir Evan Fournier, Nicolas Batum, Frank Ntilikina ou Vincent Poirier sous le maillot bleu fin novembre était ténu. Il s'est éteint définitivement avec l'annonce, dans la nuit de jeudi à vendredi, du résultat du vote enregistré par le syndicat des joueurs NBA - dont personne n'a demandé un deuxième comptage. Celui-ci entérine un accord pour une reprise du Championnat nord-américain le 22 décembre. Une formule qui pourrait rendre disponibles les joueurs NBA pour les Jeux Olympiques de Tokyo, à l'été 2021, mais qui a une autre conséquence : les effectifs des franchises américaines devront être en tenue pour leur camp d'entraînement et de préparation le 1er décembre au plus tard. Ce qui, pour les joueurs tricolores concernés, rend virtuellement impossible une participation aux deux matches de qualification pour l'Euro 2022, les 27 et 29 novembre à Pau contre la Grande-Bretagne puis l'Allemagne. Patrick Beesley, manager général « Pour nous, c'est réglé » « Pour nous, c'est réglé, nous a confirmé le manager général du Team France Basket par message. Les joueurs sont en train, déjà, de repartir aux USA. On avait dit (le 23 octobre, lors de l'annonce de la liste pour la fenêtre internationale de fin novembre) que l'on pourrait modifier la liste si on avait un message rapide de la NBA. Cela n'a pas été le cas. Avec une reprise le 1er décembre, il paraît impossible que les joueurs NBA soient en sélection la semaine précédente. » lire aussi Le groupe G Les Bleus se rendront ainsi en Béarn, dans une bulle sanitaire dont la Fédération française a obtenu l'organisation, sans leur contingent NBA, ni leurs éléments Euroligue - dont un trio de feu, a offert à l'Asvel, jeudi soir, sa première victoire de la saison en Euroligue, sur le parquet de Vitoria (88-86, 49 points cumulés pour Moustapha Fall, Antoine Diot et Charles Kahudi). « Je suis déçu. C'était une belle opportunité de renforcer l'équipe, tout en travaillant en vue de la suite, sachant qu'il n'y a pas eu de rassemblement cet été », avait déclaré Vincent Collet fin octobre, rappelant au passage qu'il fallait « respecter les noms présents sur la liste. » Les 13 Bleus Meneurs de jeu : Andrew Albicy (Gran Canaria, ESP), Axel Julien (Dijon), David Michineau (Boulogne)
Arrières : Isaïa Cordinier (Nanterre), Nicolas Lang (Limoges)
Ailiers : Axel Bouteille (Malaga, ESP), Lahaou Konaté (Boulogne-Levallois), Axel Toupane (sans club)
Ailiers-forts : Alexandre Chassang (Dijon), Amath Mbaye (Izmir, TUR)
Pivots : Jerry Boutsiele (Limoges), Mouhammadou Jaiteh (Gaziantep, TUR), Mathias Lessort (Monaco). Les Bleus présenteront tout de même un visage compétitif. Par rapport à l'équipe qui avait démarré cette campagne en février 2020 par une défaite en Allemagne (69-83) et une victoire à Mouilleron-le-Captif (Vendée) face au Monténégro (85-66), les Bleus enregistrent le retour de trois médaillés de bronze au Mondial 2019, le meneur de jeu Andrew Albicy, désormais à Gran Canaria (Espagne), l'intérieur Mathias Lessort (Monaco), et l'ailier Axel Toupane, sans club après avoir débuté la saison à Strasbourg comme joker médical. Le pivot Mouhammadou Jaiteh (25 ans, Gaziantep, TUR), pas revu depuis 2018, effectue également son come-back. Le duo dijonnais Axel Julien-Alexandre Chassang sera de la partie, tout comme le serial shooteur Axel Bouteille, l'explosif Isaïa Cordinier et le désormais habitué Amath Mbaye. Deux néophytes, tous deux Limougeauds, ont été retenus, l'intérieur Jerry Boutsiele (27 ans) et l'arrière-ailier Nicolas Lang (30 ans). lire aussi Podcast : La légende Bill Russell